Saint-Étienne
vendredi 23 février 2024
23:51
Soutenez IF
Brèves

Le Département aligne les arbres en bord de routes

0
730 vues
Véronique Chaverot vice-présidente et maire de Violay et Daniel Fréchet, vice-président et maire de Commelle-Vernay. Photo Transmise par le Département.

Encore gestionnaire de 3 250 km de routes après une série de transferts de compétences à ce sujet (en particulier en « faveur » de la métropole stéphanoise), le Département de la Loire est aussi chargé de l’entretien des arbres d’alignement en bords de route allant avec. « Plantation, entretien, élagage, abattage, etc. sont réalisés avec une approche sécuritaire, paysagère et patrimoniale », explique la collectivité à l’occasion d’un zoom sur ce sujet. C’est ainsi un patrimoine de 7 000 arbres environ qui fait l’objet d’une surveillance par des techniciens spécialisés. A l’issue de cet hiver, plus de 170 arbres auront été plantés en bordure de routes départementales, principalement dans le Montbrisonnais et dans le Roannais pour environ 150 000 €. 14 platanes, 13 érables, 2 charmes, 12 tilleuls et 19 chênes de Bourgogne ont ainsi été plantés fin janvier-début février sur les communes de Saint-Jodard, Saint-Just-la-Pendue, L’Hôpital-sur-Rhins et Commelle-Vernay.

Un caractère « patrimonial »

D’ici quelques mois, de nouvelles plantations auront lieu entre Salt-en-Donzy et Feurs sur la RD 89, sur Boën-sur-Lignon et Sainte-Agathe-la-Bouteresse sur la RD 3008 mais aussi entre Montbrison et Champdieu sur les RD8 et RD 204. « Le choix de l’essence revêt une importance capitale car c’est sa croissance et ses caractéristiques qui détermineront le mode et le coût de gestion futurs. Choisir un bel arbre, c’est préférer un sujet fléché, avec un tronc droit et une ramure également répartie. » Mais pourquoi privilégier le Roannais et le Forez pour ces plantations ?

« Selon l’Atlas des paysages de la Loire, document référent, les arbres d’alignement sont des éléments structurants du paysage du Roannais et de la Plaine du Forez. Le caractère patrimonial des arbres d’alignement est également reconnu dans ces deux unités paysagères notamment du fait de la présence d’anciens châteaux et routes royales historiquement bordées d’arbres d’alignement », explique le Département. Le schéma directeur départemental identifie 20 itinéraires routiers d’intérêt patrimonial et paysager. De même, certains alignements peuvent être reconnus d’intérêt patrimonial local, notamment à proximité de monuments ou sites.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne