Saint-Étienne
jeudi 8 décembre 2022
04:16
Soutenez IF
Brèves

Le Département, la Sauvegarde 42 et l’ANEF renouvellent leur collaborations pour la protection de l’enfance

0
423 vues
Lors de la signature des Contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) entre le Département et les associations Sauvegarde 42 et Anef Loire © NB/If Saint-Etienne

Ce sont deux gros Contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) qui viennent d’être renouvelés entre le Département de la Loire d’un côté et deux associations œuvrant notamment dans la protection de l’enfance : Sauvegarde 42 et ANEF. Signés pour cinq ans, ces CPOM prévoient respectivement des versements de la part de l’institution départementale d’enveloppes de 10 M€ annuels pour l’ANEF et de 19 M€ annuels pour la Sauvegarde 42. Représentant ainsi un total de 145 M€ sur cinq ans. « Ces deux contrats assurent une aide effective pour 567 enfants* par le biais des actions menées par ces associations, explique le président du Département Georges Ziegler. Permettant de répondre aux besoins d’accompagnement et d’hébergement d’enfants, une des missions dévolues au Département et à la Protection judiciaire de la jeunesse, ces derniers pouvant ainsi s’appuyer sur ces deux structures quotidiennement engagées sur ces thématiques. « Ce sont des missions qui ne peuvent être assurées sans l’aide de structures telles que l’ANEF ou la Sauvegarde 42, assure Nicole Bruel, conseillère départementale déléguée à l’enfance. C’est un travail de longue haleine auprès des enfants et des familles qui nécessite un engagement pérenne pour assurer la sécurisation du parcours des enfants qui nous sont confiés. Ces deux CPOM en sont la traduction. »

Des contrats indispensables pour l’activité de l’ANEF et de la Sauvegarde 42

Ces deux contrats permettent le maintien de l’activité des deux associations concernées et de leurs quelque 800 employés sur tout le département. « La signature d’un CPOM de cinq ans nous permet d’assurer des ressources pérennes pour effectuer la grande mission qu’est la protection de l’enfance » avance Nicolas Faure, président de la Sauvegarde 42, qui emploie 500 salariés, travaillant chaque année pour 8 500 enfants et adultes et dont le budget annuel s’élève à 25 M€ (dont 19 M€ pourvus grâce au soutien du seul Département). Du côté de l’ANEF aussi, ce soutien apporté par le Département de la Loire s’avère décisif afin de continuer à œuvrer auprès des jeunes qui ont besoin d’un accompagnement. « Le Département constitue notre principal financeur sur notre budget annuel global qui est de 13 M€ », explique Michel Berger, président de l’ANEF 42 qui possède 22 sites sur l’ensemble de la Loire et accompagnant plus de 2 000 personnes par an via leurs différentes activités.

*Le Département est responsable de 2 167 mineurs et majeurs placés sous sa protection (donnée fournie par le Département de la Loire en septembre 2022)

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter