Saint-Étienne
vendredi 1 mars 2024
17:19
Soutenez IF
Brèves

L’Ordre des avocats de Saint-Etienne s’inquiète du projet de réorganisation de la Police nationale

0
673 vues

C’est un sujet qui clive et fait réagir depuis plusieurs mois. La réorganisation de la Police nationale, issue du livre blanc de la sécurité intérieure de novembre 2020 et qui devrait entrée en vigueur en 2023 après une expérimentation menée depuis quelques mois, fait grincer des dents. Après les magistrats les policiers, les avocats et notamment les avocats stéphanois montent au créneau avec une motion prise en ce début de mois d’octobre 2022 expliquant leur inquiétude à ce sujet. L’Ordre des avocats du Barreau de Saint-Etienne explique que « cette réforme est menée dans une précipitation néfaste alors même que les résultats des expérimentations ne sont pas connus et qu’aucune étude d’impact n’a été réalisée », demande « la diffusion rapide des résultats de l’expérimentation département par département » et dénonce entre autres « la mise en place d’un système pyramidal avec, à sa tête, le Directeur départemental de la Police nationale rendant des comptes au Préfet alors même que la politique pénale doit être définie par les Procureurs généraux et Procureurs de la République, travaillant directement avec la Police judiciaire. » Une réforme défendue par Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qui la décrit comme « courageuse, indispensable et difficile » dans les colonnes du Parisien le week-end dernier.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne