Saint-Étienne
mercredi 17 juillet 2024
15:25
Soutenez IF
Brèves

Subventions à ArcomiK : l’opposition stéphanoise insiste

0
1070 vues

La suppression des subventions municipales au festival d’humour ArcomiK avait fait l’objet d’échanges très vifs entre majorité et groupes d’opposition lors du dernier conseil municipal de Saint-Etienne. Un débat qu’If Saint-Etienne avait relayé en détails dans cet article. Dans un communiqué publié jeudi dernier, le groupe Saint-Etienne Demain a remis l’affaire sur la table estimant qu’au « fil des jours, à la lecture des différents articles de presse locale sur le festival d’humour ArcomiK, les arguments avancés par l’adjoint chargé de la culture, Marc Chassaubéné, lors du conseil municipal du 24 janvier, apparaissent de plus en plus factices et contredits dans les faits ».

« Le Département a confirmé le maintien de sa subvention »

Les élus de Saint-Etienne Demain pointent du doigt plusieurs éléments qui, à leurs yeux, démontent l’argument de Marc Chassaubéné autour d’une décision « partagée en commission de subvention » par l’ensemble des membres, dont le Département. Plusieurs vice-présidents de Saint-Etienne Métropole auraient en effet découvert cette décision dans la presse, « sans y avoir été associés et dont ils ne semblent pas partager le bien-fondé ». Les autres communes concernées par la tenue du festival ont confirmé la programmation du festival ArcomiK dans leurs saisons culturelles.

De son côté, « le Département a confirmé le maintien de sa subvention. Dans le même temps, la Région envisage la possibilité de doubler la sienne, notamment au titre de la politique de soutien à l’émergence, un point fort du festival, pourtant jugé comme une faiblesse dans l’argumentaire de Marc Chassaubéné ». Saint-Etienne Demain réclame « une réaction » de l’exécutif municipal par rapport à l’ensemble de ces révélations qui fragilisent particulièrement l’adjoint chargé de la culture, ainsi que le rétablissement des subventions « dans les meilleurs délais ».

Marc Chassaubéné, quant à lui, explique que « Dino Cinieri ne s’est jamais intéressé aux festivals de notre territoire métropolitain. Je ne l’ai jamais croisé personnellement dans une salle de spectacle. C’est assez inédit que d’un seul coup, il se positionne et manifeste un soutien. Sans procès d’intention, je fais forcément des parallèles, qui ne tiennent qu’à moi, avec le fait que j’ai quitté Les Républicains cet hiver car je trouve que le parti prend une tournure qui n’est pas saine, avec des orientations qui ne répondent pas aux questions que peuvent se poser notamment des gens de ma génération. Concernant le Département, nous avons beaucoup partagé avec les services du Département et les élus depuis plusieurs années une position commune, j’ai d’ailleurs des confirmations écrites de ces dernières. Et quand je vois que Georges Ziegler va continuer à soutenir le festival, il ne faut pas non plus aller chercher trop loin les explications. Enfin, concernant les élus d’opposition, ils jouent leur rôle, c’est normal. Il n’y a rien à ajouter. »

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne