Saint-Étienne
jeudi 29 février 2024
08:33
Soutenez IF
Brèves

Côté Saint-Etienne : une enquête confiée à la brigade financière

0
12132 vues
En pleine période d’achat de Noël, la principale association de commerçants de Saint-Etienne (ici le quartier Saint-Jacques) est dans la tourmente.

Ça ne devrait pas s’arrêter là… Nous vous en parlions ce vendredi 24 novembre, la principale association de commerçants Côté Saint-Etienne est dans la tourmente. A tel point que le sujet a été abordé lors du Conseil municipal qui se tenait ce lundi 27 novembre. Les conseillers municipaux du groupe Saint-Etienne Demain ont interpellé les élus de la majorité sur la situation, qui s’en sont expliqué et ont annoncé l’ouverture d’une enquête.

Le procureur alerté dès septembre

Le 16 septembre, le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, explique avoir reçu un courrier de plusieurs adhérents de Côté Saint-Etienne qui s’interrogeaient sur l’utilisation faite de l’argent de l’association, documents à l’appui. Rappelons qu’elle est financée par des subventions de la Ville, de la CCI, ainsi que par les cotisations des adhérents et des unions commerciales.

A l’époque, Pascale Lacour, adjointe au maire chargée du commerce, lui a déjà fait part de ses soupçons et a sollicité un audit financier réalisé par un contrôleur de gestion de la Ville, alors en cours. « J’ai considéré que le contenu de ce courrier était grave et posait un certain nombre de questions qui engageaient la responsabilité des personnes en charge de l’association, indique l’édile. Le 21 septembre, par l’intermédiaire d’un article 40*, j’ai transmis cet élément au procureur de la République pour l’informer des faits établis dans ce courrier ».

Des questions sans réponse

Le maire propose de mettre les résultats de l’audit à la disposition du magistrat afin de savoir s’il souhaite aller plus loin dans les investigations. « Monsieur le procureur de la République a décidé de donner suite en confiant une enquête à la brigade financière », a informé Gaël Perdriau. Mais l’édile a également précisé qu’à la fin du mois d’août 2023, « la situation comptable qui nous a été transmise par l’association faisait état d’un excédent de 15 880 euros et son président (Sébastien Coûturier, Ndlr) nous a demandé, estimant avoir redressée la situation financière, le versement du solde de la subvention. Mais nous avions encore un certain nombre de questions posées à son expert-comptable qui sont restées sans réponse ».

De même, à la fin du mois de septembre, l’association fait à nouveau connaître à la Ville un résultat excédentaire de plus de 34 850 euros, avec des conditions posées par la municipalité qui ont été prises en compte. « Encore une fois, cela ne répondait pas pleinement à la totalité des questions posées par notre contrôleur de gestion », a-t-il conclu. Ce sera désormais à la brigade financière d’obtenir ces réponses.

* L’article 40 du code de procédure pénale impose l’obligation, « pour toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire, dans l’exercice de leurs fonctions », de signaler des crimes ou délits dont il a connaissance.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne