Saint-Étienne
dimanche 19 mai 2024
11:22
Soutenez IF
Brèves

Entraîné dans La Loire, Irésine, « meilleur cheval » français du moment à l’assaut du Japon

0
1084 vues
Irésine en pleine course avec sa jockey attitrée Marie Vélon. ©Scoopdyga/Elliott Chouraqui

Ce dimanche 26 novembre se déroulera la 43e édition de la Japan Cup, plus prestigieuse course équestre nippone, équivalent japonais du Prix de l’Arc de Triomphe. Irésine, cheval entraîné dans la Loire tentera de briller au milieu de cette réunion du gratin mondial. Basé à Saint-Cyr-les-Vignes, près de Feurs et Montrond-les-Bains dans le forez, son entraîneur, spécialiste des galopeurs Jean-Pierre Gauvin, est présenté par la Fédération des courses du Centre-Est comme « l’un des meilleurs de sa catégorie ». En 2012, il a inscrit son nom au palmarès du Prix du Jockey-Club grâce à Saônois, propriété du boulanger Pascal Treyve, originaire de Bellegarde-en Forez. Et « depuis deux saisons, Jean-Pierre Gauvin tutoie les sommets grâce à Irésine, un hongre âgé de 6 ans, vainqueur du Grand Prix de Lyon en 2022 puis du Prix Royal Oak à Longchamp en octobre de la même année », ajoute la Fédération française des courses du Centre-Est. En 2023, Irésine, toujours monté par Marie Vélon, « meilleure femme-jockey française », Cravache d’or féminine 2023 et elle aussi formée par Jean-Pierre Gauvin s’est adjugé l’important Prix Ganay puis le Prix du Conseil de Paris.

Coup de projecteur pour la Loire

Meilleur cheval français d’âge du moment (c’est-à-dire chez les adultes, âgés de 4 ans et plus), Irésine participe donc dimanche à la Japan Cup, une des trois courses en plat les plus prestigieuses au monde. « Le défi est de taille car aucun cheval français n’a réussi l’exploit de remporter cette course mythique qui attire chaque année 100 000 spectateurs sur l’hippodrome de Tokyo, précise Fédération des courses du Centre-Est. Irésine y sera confronté à Equinoxe, cheval japonais considéré comme le meilleur au monde. » La présence d’Irésine au Japon est un formidable coup de projecteur pour le département de la Loire et la Fédération Centre-Est qui chapeaute 16 hippodromes en Auvergne Rhône Alpes, Bourgogne Franche-Comté et Centre Val de Loire. « C’est aussi, conclut-elle, un formidable coup de projecteur sur un enfant du pays, Jean-Pierre Gauvin installé depuis une trentaine d’années à Saint-Cyr-les-Vignes, dans une ancienne ferme bovine reconvertie en écurie de course. »

Rendez-vous le 26 novembre à 7 h 40 pour l’heure de vérité en direct sur la chaîne Equidia.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne