Saint-Étienne
vendredi 21 juin 2024
04:22
Soutenez IF
Brèves

Le conseil municipal de Saint-Etienne maintenu au lundi 26 septembre, le PC refuse de siéger aux commissions

0
1823 vues
Au conseil municipal du 26 septembre suivra un conseil métropolitain le 29…

Malgré le contexte ahurissant auquel est soumis la municipalité depuis les révélations de Mediapart, le premier conseil de la saison 2022/23 reste, à l’heure où nous écrivons ces lignes, bel et bien maintenu. Il aura lieu – dans quelles ambiance, conditions, et avec quelle (s) « présence (s) citoyenne (s) » ? – l’après-midi du lundi 26 septembre avec un encadrement que l’on peut parier d’ampleur inédite au niveau de la sécurité. Les habituelles commissions préparatoires du conseil entre élus de tous bords se déroulent actuellement. Dans un communiqué, le groupe d’opposition communiste a fait part lundi soir, de son refus d’y siéger. En effet, « participer comme si de rien n’était à ces travaux préparatoires alors que les suspicions de chantage et peut-être de détournement d’argent public se précisent et mettent en cause le maire, l’adjoint à l’éducation ainsi que le directeur de cabinet est contraire à notre éthique politique. De plus, la faiblesse des réactions de trop nombreux membres de la majorité ne nous permet plus de travailler de manière sereine et avec un minimum de confiance », argue-t-il.

« Quand Denis Chambe est arrivé, ils regardaient tous leurs pompes »

Une décision que ne partagent pas les deux autres groupes d’opposition que nous avons pu contacter : Saint-Etienne Demain et le Temps de l’Ecologie. « Nous en avons discuté avec eux. Leur position et leurs arguments sont tout à fait légitimes, souligne le premier. Mais pour notre part, nous avons assisté aux commissions, à la fois parce que nous pensons, plus que jamais, que notre rôle d’élus d’opposition est indispensable pour rechercher de la transparence dans le fonctionnement de la mairie, et aussi par respect du travail des agents municipaux qui ont préparé les dossiers et des acteurs, associatifs, culturels, sportifs… qui attendent des décisions municipales. » Même état d’esprit de la part des écologistes qui estiment que les échanges en commission sont indispensables à la préparation de leurs interventions définitives le jour J.

Selon un élu municipal, lors de la commission finances qui s’est tenue sans la présence du 1er adjoint Jean-Pierre Berger, apparemment aux manettes sur les affaires courantes en l’absence du maire (dont on ignore s’il sera là le 26 septembre), l’arrivée de Denis Chambe, adjoint UDI en charge de l’économie, très proche de Gilles Artigues, a jeté un froid et un malaise très palpables parmi les membres de la majorité présents : « Quand Denis Chambe, lui-même très raide, est arrivé, ils regardaient tous leurs pompes… » L’ambiance risque d’être plus qu’électrique, elle aussi, le jeudi 29 septembre, mais cette fois, à l’occasion de la tenue du conseil de Saint-Etienne Métropole. Là, c’est face à 52 autres communes leurs maires et élus que la majorité stéphanoise devra faire face…

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne