Saint-Étienne
lundi 15 juillet 2024
23:05
Soutenez IF
Brèves

Le rachat des hypers et supers Casino par Auchan et Les Mousquetaires pourrait être réglé d’ici fin mars

0
1322 vues
©If Média / Xavier Alix

Ce n’est évidemment pas une surprise. Mais c’est désormais officiel : ce lundi 18 décembre au lendemain d’une mobilisation marquante dans le rues de Saint-Etienne, le groupe Casino, d’une part, et le Groupement Les Mousquetaires et Auchan Retail, d’autre part, annoncent être entrés « en négociations exclusives ce jour en vue d’un projet de cession par le groupe Casino de la quasi-totalité du périmètre des hypermarchés et supermarchés du groupe Casino1 au profit du Groupement Les Mousquetaires et d’Auchan Retail, sur la base d’une valeur d’entreprise fixe d’1,35 Md€ (hors immobilier). » Le périmètre de magasins intégrés représente un chiffre d’affaires total pour l’année 2022 d’environ 3,6 Md€ HT (hors essence) pour 313 magasins. L’ensemble des salariés des magasins transférés – le nombre n’est pas précisé – serait repris par le Groupement Les Mousquetaires et Auchan Retail. « Certains actifs immobiliers pourraient faire également partie du périmètre de l’opération. Les produits permettront de soutenir la restructuration financière envisagée, l’investissement dans le périmètre maintenu, et l’accompagnement social pour les salariés concernés, précise le communiqué. »

La réunion du 19 décembre maintenue

Ces discussions seront soumises à la consultation des instances représentatives du personnel, aux autorités réglementaires compétentes et aux gouvernances respectives du groupe Casino, du Groupement Les Mousquetaires, et d’Auchan Retail. L’opération est notamment subordonnée à la réalisation de la restructuration financière du groupe Casino. Enfin, il est encore précisé que cette entrée en discussions exclusives a été approuvée préalablement par « le consortium (EP Equity Investment III s.à.r.l, Fimalac et Trinity Investments Designated Activity Company) conformément à l’accord de lock-up en date du 5 octobre 2023 et toujours en vigueur. Ce projet reste conditionné à la conclusion d’un accord engageant entre les parties qui pourrait intervenir avant la fin du premier trimestre 2024 et dont le marché sera tenu informé. » La cotation des actions Casino (tombées à un signifiant insignifiant 0,78 € l’unité), suspendue ce jour, doit reprendre demain matin à l’ouverture du marché.

Pas de réactions de syndicats à ce stade sur ce communiqué paru en fin d’après-midi. Le calendrier connu, à commencer, par leur réunion de demain après-midi avec la direction est maintenue. A voir si cela perturbera le « plan » parallèlement annoncé chez nos confrères (France 3 par exemple) par Xavier Kemlin, héritier de la famille Guichard, actionnaire minoritaire. Celui-ci assure qu’il va présenter mercredi au conseil d’administration et aux syndicats, une offre portée par Carrefour (information donnée aussi par Les Echos qui ajoute Lidl dans la balance), défendue aussi sur ce site, s’intéressant essentiellement aux « 7 000 petites supérettes de proximité sous les enseignes Petit Casino, Vival, Spar ou Sherpa » en plus de quelques hypers et supers. « Avec la solution que je propose, il n’y aura aucune casse sociale » et « la marque serait pérennisée », laisse-t-il espérer sur France 3.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne