Saint-Étienne
samedi 24 février 2024
02:36
Soutenez IF
Brèves

L’imam de la mosquée Attakwa de Saint-Chamond a été expulsé

0
1742 vues

Dans un communiqué de presse envoyé cet après-midi aux rédactions du département, la préfecture de la Loire a annoncé « la procédure d’éloignement » (terme utilisé pour expulsion ) de M. Mmadi Ahamada et Mme Assiati vers les Comores, leur pays d’origine. En sa qualité d’imam de la mosquée Attakwa de Saint-Chamond, Mmadi Ahamada a prononcé un prêche au contenu jugé discriminatoire par les autorités envers les femmes, leurs droits et leur liberté le 20 juillet 2021. Un prêche largement relayé sur les réseaux sociaux dont le ministre de l’Intérieur en personne avait rapidement pris connaissance. Gérald Darmanin avait donc demandé à la préfète de la Loire de convoquer dans la foulée les instances dirigeantes de la mosquée Attakwa. Ont participé à cet échange, le président de l’association cultuelle de Saint-Chamond et l’imam de la mosquée.

Le renouvellement du titre de séjour refusé

« Compte tenu du caractère manifestement attentatoire au droit des femmes et contraire aux valeurs de la République de ce prêche », la préfète de la Loire avait expressément demandé au président de l’association de mettre un terme aux fonctions de l’imam. Le renouvellement de son titre de séjour a ainsi été rejeté le 20 octobre dernier provoquant une obligation de quitter le territoire français (OQTF) pour lui et son épouse, « présente en France irrégulièrement », précise la préfecture. À la suite d’un recours, déposé par M. et Mme Ahamada, le tribunal administratif de Lyon a confirmé le 18 mars 2022 leur obligation de quitter le territoire français (OQTF). L’imam a été reconduit avec sa famille lundi 2 mai.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne