Saint-Étienne
mardi 23 juillet 2024
23:54
Soutenez IF
Brèves

Pour le loup, la Loire est « un front de colonisation »

0
3338 vues
©DR

Dans un communiqué envoyé aux rédactions de la Loire cet après-midi à l’issue d’une réunion du comité de suivi du loup dans le département, la préfecture rappelle que ce dernier est concerné par des passages du loup, particulièrement à la sortie de l’hiver avec le phénomène de dispersion. Ce qui a d’ailleurs déjà donné lieu à de percutantes rencontres avec l’Homme, son prédateur artificiel. Lancé depuis une douzaine d’années pour mesurer le retour de l’espèce, le comité de suivi du loup dans la Loire vise au partage, avec les acteurs concernés, des informations objectives sur les indices de présence et suspicions de prédations par des grands prédateurs (le loup donc mais aussi le lynx) sur le territoire. Ce dernier est considéré par les autorités comme un front de colonisation pour le loup.

16 indices en 2023

« Afin de caractériser la présence du loup et du lynx, l’Office Français de la Biodiversité avec le Réseau Loup-Lynx, a mis en place un réseau inter-professionnels, dit des correspondants d’indices. Ce réseau est chargé de faire remonter, par l’intermédiaire d’une fiche indice, toute observation ou suspicion de présence. Chaque indice fait ensuite l’objet d’une analyse par un expert du réseau et est utile afin de mieux connaître et caractériser les passages potentiels de grands prédateurs », détaille la préfecture. En 2023, ont été relevés dans la Loire 16 indices de présence du loup et du lynx, dont 5 ont été reconnus, 2 indices de présence du loup et 3 indices de présence du lynx. 10 constats de dommage ont été réalisés, dont 2 n’écartent pas la responsabilité du loup, et 2 sont encore en analyse. L’Etat se veut dans une logique de préparation « à une possible évolution de la situation ». Si le loup s’installe pour de bon, il conviendra de gérer la cohabitation avec les éleveurs et les tensions probablement fatales allant avec.

Toute personne peut faire remonter toute observation dans le cadre du réseau des correspondants d’indice. Les éleveurs sont invités à faire remonter toute suspicion de prédation sur troupeau domestique. Direction Départementale des Territoires : 04 77 43 80 76 (astreinte au 04 77 43 81 55) ; service départemental de l’OFB : 04 77 97 06 50.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne