Saint-Étienne
dimanche 14 avril 2024
04:23
Soutenez IF
Brèves

A Saint-Etienne, les martinets à ventre blanc égéries d’une bière

0
1088 vues

Nous vous en parlions à l’été 2022. La plus grande colonie de martinets à ventre blanc connue en France vit à Saint-Etienne, où l’espèce passe six mois de l’année. Pour quelles raisons ? A l’époque, François Jeanne, directeur territorial de délégation territoriale Loire de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) expliquait : « Nous avons les moyens humains et matériels d’effectuer des recensements d’espèces depuis les années 70. On ne peut trouver que ce que l’on cherche. La présence du martinet noir en milieu urbain à Saint-Etienne était ainsi observée et connue depuis longtemps. Mais on a relevé celle de son cousin, plus grand, le martinet à ventre blanc qu’à partir des années 1990. Impossible de savoir la raison précise de cette brusque implantation : probablement une adaptation évolutive de l’espèce. Mais s’il est autant ici, c’est que, forcément, il trouve à Saint-Etienne des ressources alimentaires et des conditions d’habitat optimales ».

1 % des bénéfices annuels pour défendre la biodiversité

De ce fait, en 2022, l’association avait sollicité la municipalité, qui avait adopté un plan de sauvegarde de cette espèce menacée. Pour fêter leur retour dans la Loire au printemps, la LPO s’est associée à la microbrasserie bio Les Gueules d’Orge pour lancer Swift, une bière saisonnière qui vient en clin d’œil au martinet blanc. Pour la mettre au point, les brasseurs des Gueules d’Orge se sont amusés à retrouver un ancien style de bières allemandes : la märzen.

Historiquement, celle-ci était brassée jusqu’en mars pour commencer à être distribuée en octobre. Or, les volatiles égéries nichent à Saint-Etienne de fin mars à octobre. Les brasseurs inversent la tendance et proposeront donc leur märzen de mars à octobre. Une bière ambrée, aux notes de pain d’épices et de fruits rouges. Particulièrement engagée, la microbrasserie s’engage la microbrasserie Les Gueules d’Orge s’engage à reverser 1 % de ses bénéfices annuels à la l’association pour l’aider dans sa mission de protection et de défense de la biodiversité.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne