Saint-Étienne
jeudi 23 mai 2024
04:53
Soutenez IF
Brèves

Attentats, catastrophe naturelle ou pas : ce n’est qu’un exercice à Geoffroy

0
1925 vues
Le stade Geoffroy-Guichard. ©Ville de Saint-Etienne/Saint-Etienne Métropole
Le stade Geoffroy-Guichard. ©Ville de Saint-Etienne/Saint-Etienne Métropole

Les autorités appellent cela une « Mise en situation opérationnelle simulée » (Mesos). Et elles n’en sont pas à leur première simulation, en particulier dans le cadre de la Coupe du Monde de rugby 2023 et, désormais, en vue des Jeux olympiques 2024, lors desquels 6 matchs de football auront lieu à Geoffroy-Guichard. La préfecture de la Loire organise demain vendredi 5 avril ainsi « un exercice zonal de mise en situation opérationnelle simulée (MESOS) » afin de tester les procédures opérationnelles et la bonne coordination des services en charge de la protection des populations au cas où.  Cet exercice sera organisé sur le parvis et le parking principal du stade  à partir de 13 h 30. Il se déroulera dans des conditions au plus proche du réel et aura des incidences sur les conditions de circulation aux abords du stade.

La circulation sera perturbée

Les rues Pierre et Paul-Guichard, de la Tour, Manuel-Fernandez et le boulevard Roger-Rocher seront neutralisés pendant le déroulement de l’exercice, de 11 h à 18 h. Pour faciliter les flux de circulation dans le secteur pendant la durée de l’exercice, des déviations locales seront mises en place. Il reste vivement conseillé d’éviter le secteur dans la mesure du possible. Cet exercice entraînera une mobilisation importante d’effectifs et de moyens de secours. Les services de l’État, la gendarmerie nationale, la police nationale, la délégation militaire départementale, les sapeurs-pompiers, le SAMU, Saint-Étienne Métropole, les associations agréées de sécurité civile… seront ainsi engagés pour faire face à cette crise simulée.

« Exercice-exercice-exercice »

Le nouveau dispositif d’alerte et d’information des populations FR ALERT, opérationnel depuis le 21 juin 2022, sera mis en œuvre. Cet outil permet d’envoyer des notifications sur le téléphone mobile des personnes présentes dans une zone confrontée à un grave danger (catastrophe naturelle, accident biologique, chimique ou industrielle, acte terroriste…), afin de les informer de la nature du risque, de sa localisation et des comportements à adopter pour se protéger. Ce dispositif est conçu pour alerter toute personne présente dans une zone de danger grâce aux réseaux de télécommunications. Il n’est donc pas nécessaire de s’inscrire au préalable pour recevoir les alertes ou de télécharger une application mobile. FR ALERT sera testé vendredi. Les informations qui seront diffusées seront précédées de la mention « exercice-exercice-exercice ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne