Saint-Étienne
jeudi 20 juin 2024
02:08
Soutenez IF
Brèves

Casino : Xavier Kemlin écrit à Emmanuel Macron et Bruno Le Maire

1
1140 vues
Xavier Kemlin, un des descendants de Geoffroy Guichard, à gauche, a écrit au président de la République au sujet de Casino. ©If Média/Xavier Alix

L’un des arrière-petits-fils du fondateur du groupe Casino, Geoffroy Guichard, a récemment adressé une lettre au président de la République, Emmanuel Macron, ainsi qu’à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. Après nous avoir confirmé l’envoi de ce courrier, il a indiqué se battre « contre une escroquerie en bande organisée. La disparition de la marque est peut-être inéluctable, mais pas celle de mon grand-père et des nombreux emplois à venir dans la région ». Il a également adressé une copie de son courrier à la secrétaire générale de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, au procureur national financier, ainsi qu’à l’autorité des marchés financiers.

Vote du plan de reprise le 11

« Naouri a racheté Casino avec 65 000 euros. A l’époque, j’ai dit que c’était de la folie, me mettant même à dos des membres de ma famille. J’ai déjeuner deux fois avec lui à l’époque et j’ai tout de suite cerné le bonhomme ». L’héritier regrette un réveil des élus qu’il juge trop tardif et souhaite qu’il y ait une commission d’enquête parlementaire, ainsi qu’une action civile à l’encontre de Jean-Charles Naouri, des administrateurs de Casino et des commissaires au compte. Pour lui il y a urgence : « Il y a un vote le 11 janvier pour le plan de reprise. Il faut absolument arrêter ça, ce dossier est à pleurer. Moi je n’ai rien à gagner, je n’ai qu’une action. Mais j’ai des cousines qui ont perdu cinq, dix, quinze, jusqu’à vingt-cinq millions d’euros ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne