Saint-Étienne
jeudi 25 juillet 2024
00:38
Soutenez IF
Brèves

Plan de sauvegarde de Casino : il faudra encore attendre

0
660 vues
Le siège de Casino à Saint-Etienne. ©If Média

C’est d’abord l’ouverture de la « publicité » des débats autour de Casino au Tribunal de commerce qui a occupé les échanges ce lundi après-midi au Tribunal de commerce de Paris. Une demande d’ouverture à la présence physique du grand public, émise par les conseils des représentants du personnel qui n’a trouvé aucun désaccord sur son chemin. On ne peut pas en dire autant de l’autre demande émise par les avocats du CSCE de report de l’audience en l’absence d’un véritable volet social, du moins conforme à la loi, selon ce même CSCE (Comité social et économique central) réuni le 31 janvier et l’intersyndicale comme nous vous l’expliquions dès ce matin dans cet article détaillé.

La réunion du 7 février décisive ?

« Coté direction, on a tenté de nier ou minimiser les absences sur le volet social, d’allumer des contre-feux, raconte l’intersyndicale, contactée une nouvelle fois par If. Interrogés, le consortium et la direction n’étaient donc pas d’accord pour un report. Le juge commissaire oui tout en s’interrogeant sur la capacité à se mettre d’accord en une semaine. Pas le procureur. Finalement, les juges sont allés délibérer à ce sujet et ont déclaré le report d’une semaine. » L’audience aura finalement lieu le lundi 12 février à 14 h. CSCE, consortium et direction actuelle de Casino devront donc se mettre d’ici là d’accord sur un volet social beaucoup plus détaillé que ce qui a été présenté le 31 janvier. Ils devaient, déjà se rencontrer mercredi 7 février, sans ordre du jour bien défini, dit l’intersyndicale. C’est donc le cas désormais. Le tribunal aura ensuite jusqu’au 25 février, date de fin de la période de sauvegarde accélérée, pour valider le plan qui sera présenté dans une semaine.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne