Saint-Étienne
samedi 24 février 2024
00:18
Soutenez IF
Brèves

Saint-Etienne Métropole officialise le projet Novasoie à Saint-Chamond : 150 emplois à terme

0
2366 vues
C’est sur ce tènement de Novaciéries où se dressait la Halle 06 face au futur Musée d’art urbain, que sera bâtie Novasoie. ©If Media/Xavier Alix

If Saint-Etienne l’annonçait en exclusivité le 26 septembre dernier. CGM Holding déjà derrière les sociétés MSI, dans le sud est roannais et Iris, à Cleppé, jouxtant Feurs va créer une nouvelle filiale et l’implanter à Novaciéries à Saint-Chamond. D’où son appellation de « Novasoie ». Il s’agit pour CGM Holding, dirigée par Christian Alart, de poursuivre son développement de sous-traitant du luxe – en particulier pour Hermès – cette fois-ci autour de la soie. La société est en effet spécialisée dans la confection et la finition d’accessoires textiles d’exception, « travaillant pour une grande maison de luxe française, souhaitait ouvrir une nouvelle usine, pour répondre à la demande croissante de sa clientèle », explique dans un communiqué ce matin Saint-Etienne Métropole.

Selon nos informations, il s’agirait d’y réaliser, une fois l’es mètres carrés l’usine construite, des finitions, une couture à la main, sur les fameux carrés de soie, les foulards, de la célèbre marque Hermès. L’agglomération se réjouit de cet « investissement de plus de 7 M€, avec quelque 150 emplois prévus à terme ». Soit une cinquantaine de plus que l’estimation que nous avions relevée et donnée au début de l’automne.

1 500 emplois à Novaciéries

Via sa société d’aménagement Cap Métropole, la collectivité vient en effet de signer la promesse de vente pour l’implantation de Novasoie à Novaciéries à Saint-Chamond. Elle aura lieu sur la moitié de la surface de l’ancienne Halle 06, aujourd’hui détruite, soit environ 4 000 m2 pour une usine d’environ 2 600 m2. Le début des travaux est prévu d’ici l’été pour une livraison au printemps 2025. Le recrutement comme nous l’indiquions en septembre, a, lui, déjà commencé.

« Saint-Etienne Métropole et Cap Métropole, en lien toujours avec la Ville de Saint-Chamond ont d’ores et déjà mis à disposition des locaux (un des deux bâtiments abandonnés par Siemens en 2010 face à Linamar ; Ndlr) pour que l’entreprise puisse commencer le recrutement et la formation de ses salariés en collaboration avec Pôle emploi Saint-Chamond et Saint- Étienne. » Ainsi, la reconversion de la vaste Zac Novaciéries a permis de passer en 15 ans de 300 à 400 emplois restant à 1 500 en 2025.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne