Saint-Étienne
dimanche 14 juillet 2024
19:39
Soutenez IF
Brèves

Sénatoriales : la sortante Cécile Cukierman se représente, le RN a sa liste

0
1126 vues
L'hémicycle du Sénat français en septembre 2009. Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license. Attribution: Romain Vincens
L’hémicycle du Sénat français en septembre 2009. Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license. Attribution: Romain Vincens

La sénatrice PC sortante (élue depuis 2011 au sein de l’assemblée) avait écarté le sujet de sa candidature début mars à la suite de notre sollicitation, considérant qu’il était beaucoup trop tôt, a fortiori, en pleine apogée des manifestations contre la réforme des retraites. Sans grande surprise, elle a annoncé hier dans un communiqué qu’elle se présentera bien aux élections sénatoriales le 24 septembre pour briguer un 3e mandat. « Après de nombreux échanges avec les élus de mon département, je souhaite poursuivre mon investissement au service de toutes les communes de notre territoire. Par souci de transparence, et à quelques jours de la désignation des grands électeurs, je souhaite redire que j’entends poursuivre ce travail au service de notre département et des élus qui font ivre la démocratie de notre territoire. » Elle va donc entamer un tour de la Loire et construire « dans les semaines à venir » une large liste « à l’image de nos élus ». Entendre sans appartenance politique précise. Comme en 2017, il est probable qu’une autre liste menée par un élu de gauche soit, parallèlement, constituée avec le sénateur socialiste roannais, lui aussi sortant Jean-Claude Tissot.

100 % encartés côté RN

Le contexte et la spécificité de ces élections très particulières, comme nous l’expliquions dans notre dossier paru fin avril, rendent quasiment impossible une union de la gauche via la Nupes. Et des listes LFI et/ou EELV ne sont d’ailleurs pas à exclure sans qu’elles menacent, a priori, les performances des sortants de gauche. A l’autre bout de l’échiquier politique, il y a quelques jours, le Rassemblement national (RN) a, lui, présenté une liste de parti comme en 2017 et comme il l’avait annoncé à If en avril. Une liste menée par son chef de file dans la Loire, Michel Lucas. A ses côtés, Angelina La Marca, stéphanoise, assistante administrative et commerciale et coach sportive ; Hervé Breuil, 69 ans, artiste, réside à Chazelle-sur-Lavieu ; Sandrine Granger, 48 ans, commerciale. Grégoire Granger et Michèle Lefèvre, sont leurs suppléants. Il y a 6 ans, le parti avait obtenu 65 voix de grands électeurs sur 1 794 exprimées.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne