Saint-Étienne
mardi 23 juillet 2024
19:16
Soutenez IF
Brèves

Uniformes dans les lycées d’Aura : avec Henitex et Kraft Cie, la Loire est dans la maille

0
1394 vues
Les uniformes ont été présentés jeudi. ©Kylian Debbache

La liste des cinq lycées au patchwork représentatif – ruraux, urbains, pros, généraux, publics et privés – soumis au test sera donnée début 2024. A la suite des annonces du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse sur le port de l’uniforme à l’école en septembre, la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est portée volontaire pour expérimenter au sein de quelques lycées (hors enseignants et enseignement, ils relèvent de ses compétences) de son territoire. L’assemblée plénière d’octobre dernier a voté à plus de 80 % sa participation à cette expérimentation qui doit être lancée à la rentrée 2024.

« A La Région, nous sommes convaincus qu’il faut sortir des débats et des postures politiques et tester cet uniforme dans nos établissements pour ne plus laisser place à l’ambiguïté par rapport à la laïcité où aux règles de la République. Ces uniformes permettront à nos élèves de porter la fierté de leur établissement. Et nous avons voulu y ajouter deux messages supplémentaires : ces uniformes intégralement financés par la Région permettront de rendre du pouvoir d’achat aux parents. Et, fabriqués intégralement en Auvergne-Rhône-Alpes, ils participeront à réduire le bilan carbone lié à nos importations », argue Laurent Wauquiez, président de la Région. Amoindrie jusqu’au fil par une logique mortifère désindustrialisation des décennies durant, la filière de production textile d’Aura, toujours en vie, va ainsi trouver ainsi un petit marché coup de pouce fourni par la collectivité. Elle va entièrement financer l’expérimentation pour 1 M€.

Kraft Cie et Henitex sélectionnées

Laurent Wauquiez et Christian Schmitt (Henitex) devant les prototypes. ©Kylian Debbache

« Cette fabrication en France permettra ainsi de conforter la renaissance industrielle de cette filière, participera à la relocalisation d’emplois sur notre territoire. Tout en limitant les émissions de CO2 liées aux importations en provenance d’Asie du Sud-Est », souligne la Région. Dès septembre, la Région s’est donc mise en rapport avec plusieurs entreprises dont deux de la Loire, du Roannais logiquement : Kraft Cie (Neulise) et Henitex (Riorges). En plus de Valence-Services (Portes-lès-Valence), Lignes Directes (Décines-Charpieu) et Maison ma bille (Lyon). Ce travail en commun a permis de mettre au point un trousseau de tenues qui comportera trois polos et deux pulls 100 % made in Auvergne-Rhône-Alpes pour chaque élève dont les prototypes ont été présentés ce jeudi. En plus d’une petite bande tricolore et du logo de la Région, ils porteront le signe ou blason de leur établissement scolaire. Cela pour un coût total de 224 € HT par an et par élève pris en charge donc par l’argent public mis à disposition de la Région. A noter que, dans la Loire, la municipalité de Roche-la-Molière s’est aussi portée candidate pour expérimenter l’uniforme dans ses écoles.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne