Saint-Étienne
samedi 22 juin 2024
20:16
Soutenez IF
Brèves

Chantage à la vidéo intime : nouvelle mise en examen pour Samy Kéfi-Jérôme

0
1621 vues
Samy Kefi-Jérôme et Gaël Perdriau en août 2022 © If Saint-Etienne

Lui se fait discret depuis le début de l’affaire. Au mois d’avril, il avait été mis en examen des chefs de chantage avec mise à exécution de la menace, recel de bien obtenu à l’aide d’un détournement de fonds, atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne présentant un caractère sexuel, utilisation, conservation ou divulgation d’un document ou enregistrement portant sur des paroles ou images à caractère sexuel et obtenu par une atteinte à l’intimité de la vie privée. A cette liste vient s’ajouter une mise en examen pour participation à une association de malfaiteurs, révèlent nos confrères de France Info.

Affaire dans l’affaire

Selon eux, cette nouvelle mise en examen fait suite à une nouvelle audition de Samy Kéfi-Jérôme par les juges d’instruction. L’ancien adjoint à l’éducation de la mairie de Saint-Etienne est soupçonné d’avoir co-organisé le complot visant à faire chanter Gilles Artigues, alors premier adjoint du maire. Par ailleurs, nos confrères révèlent également que pour l’heure, Samy Kéfi-Jérôme est placé sous le statut de témoin assisté dans l’affaire visant, quant à elle, à élaborer un plan similaire à l’encontre de l’ancien maire Michel Thiollière. Samy Kéfi-Jérôme avait démissionné de ses fonctions en septembre 2022, peu de temps après les révélations faites par Mediapart.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne