Saint-Étienne
vendredi 24 mai 2024
17:52
Soutenez IF
Brèves

Deux PME de la Loire vont faire des « ETIncelles » à l’Elysée

0
1941 vues
Boa Concept en rachetant RobOptic, devenue sa filiale, a ajouté une corde innovante à son arc. Photo Boa Concept

Le Président de la République Emmanuel Macron reçoit, ce mardi 21 novembre, plus d’une centaine de chefs de petites et moyennes entreprises dont certains de la Loire, des membres des fédérations professionnelles et des élus locaux au Palais de l’Élysée pour présenter les axes d’un nouveau programme, cette fois-ci appelé ETIncelles, décrit ainsi par nos confrères des Echos. « La France compte aujourd’hui plus de 150 000 petites et moyennes entreprises (PME). Celles-ci emploient près de 4 millions de personnes et réalisent près de 25 % de la valeur ajoutée de l’ensemble des entreprises. Elles sont le moteur de notre économie : elles jouent un rôle crucial pour notre croissance, innovent, créent des emplois et contribuent à l’attractivité de nos territoires », argue la communication gouvernementale.

Un programme pour les « PME à fort potentiel »

A défaut d’être parvenu à complètement caler leur imposition sur celles, en moyenne, plus avantageuse des grands groupes (même si selon cet article, c’est en chemin), comme le réclame depuis longtemps la CPME, le programme ETIncelles vise à leur offrir un accompagnement individualisé de l’Etat pour les « PME à fort potentiel ». Son objectif affiché : « Fluidifier les relations des entreprises avec l’Etat, lever les blocages administratifs à leur croissance pour les faire grandir en entreprises de taille intermédiaires (ETI) dynamiques et prêtes à remporter la bataille de l’export. » A l’occasion du lancement du programme ETIncelles, le Président recevra parmi une centaine de PME, une dizaine de la région Auvergne-Rhône-Alpes dont deux de la Loire. Il s’agit de Boa Concept (22 M€ de CA et près de 90 collaborateurs) concepteur et fabricant stéphanois de convoyeurs logistique « intelligents » dont If Saint-Etienne vous a régulièrement parlé et des Tissages de Charlieu, évoqués dans cet article.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne