L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Culture : les salles ligériennes fermées

• 4 novembre 2020 • Nicolas Bros
0
142 vues

La nouvelle période de confinement a mis à mal l’ensemble des programmations culturelles sur le territoire ligérien au moins pour le mois de novembre. Un coup d’arrêt qui vient juste après le lancement de l’initiative « Tu m’écoutes », destinée à sensibiliser l’opinion publique à la situation délicate traversée par de nombreuses structures musicales locales.

La grande salle du Fil © Niko Rodamel

La culture est en berne. Les salles de spectacles sont condamnées à arrêter leurs activités, tout comme les commerces ne vendant pas des produits de « première nécessité ». Ainsi les salles stéphanoises et ligériennes ont dû se résigner à fermer leurs portes au moins jusqu’au 1er décembre. Remettant une fois encore en place des remboursements pour les spectacles annulées. On fait un tour d’horizon, non exhaustif, de la situation.

  • Le Fil à Saint-Étienne annonce la fermeture de « ses portes au public et suspend ses activités de diffusion de concerts, résidence, répétition », mais également « le report ou l’annulation de tous les concerts programmés jusqu’à la fin d’année 2020. Nous vous tiendrons au plus vite informés des dates de report. Ces évènements seront ouverts au remboursement auprès de vos points d’achat à partir de la semaine prochaine. Pour les billets achetés sur la billetterie en ligne du fil, nous procéderons au remboursement automatique des dates annulées. Pour tout question, demande d’information, nous restons disponibles par mail et par téléphone via une permanence téléphonique les mercredis après-midis de 14h à 17h au 04 77 34 46 40. »
  • L’Opéra de Saint-Étienne a également pris le pas en annonçant que « les spectacles se déroulant au Grand Théâtre Massenet, au Théâtre Copeau, ainsi que les animations externes à l’Opéra sont annulés jusqu’au 1er décembre 2020. » Pour les spectacles annulés, les spectateurs ont la possibilité de procéder à l’échange des billets pour un autre spectacle équivalent de la saison 2020-2021 en envoyant les billets originaux et en indiquant le choix du spectacle de report ou de demander un remboursement en envoyant les billets originaux ainsi qu’un RIB avant le 31 décembre 2020 a l’adresse suivante : Opéra de Saint-Étienne – Service billetterie – Jardin des Plantes BP 237 – 42013 Saint-Étienne cedex 2. (Attention : aucune demande de remboursement ne sera traitée par téléphone). Pour toute autre question, l’Opéra propose de contacter la billetterie de l’Opéra au 04 77 47 83 40 du lundi au vendredi de 9h à 17h.
  • La salle du Pax rue Elisée Reclus à Saint-Étienne a décidé d’annuler tous ses spectacles jusqu’au 1er décembre.
  • Au Théâtre des Pénitents de Montbrison aussi, on est dans l’obligation de fermer les portes jusqu’à début décembre : « dans le cadre du re-confinement national lié à l’épidémie de COVID19, le Théâtre des Pénitents annule toutes les représentations programmées en novembre 2020. Les modalités de remboursement des places sont disponibles ici»
  • Au Château du Rozier de Feurs, on précise fermer les « portes pour une durée indéterminée. »
  • La Comédie de Saint-Étienne annule ses représentations de novembre et tient à « une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 13 h à 18 h pour tout changement ou remboursement. »
  • Le Théâtre de Roanne annule les spectacles prévus pour novembre tout en continuant « d’accueillir en résidence des Compagnies pour leur travail de création. » Les équipes sont également en train de travailler afin de « proposer le remboursement ou le report des billets pour les spectacles concernés. »

Nous vous invitions à vous rendre sur les pages Internet des différentes salles ligériennes mais également leurs réseaux sociaux afin d’avoir des précisions.

Ouvre bien l’écoutille

Enfin, signalons l’initiative Tu m’écoutes, lancée par une quarantaine d’acteurs du secteur musical ligériens, depuis les salles aux labels en passant par les producteurs ou les festivals. « L’idée est de sensibiliser l’opinion publique aux difficultés que connaît la culture qui n’est quasiment pas soutenue par l’État hormis quelques structures » explique David Rivaton, de WAB et Pont Futur l’un des initiateurs du projet. À travers une lettre ouverte, les signataires veulent inciter le public a continué à écouter le travail des artistes locaux et régionaux que ce soit en live (quand ce sera de nouveau possible) mais également en ligne ou en achetant des productions. « Partagez, streamez et allez découvrir ! » résume David Rivaton.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS