L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Dans la Loire, des écrivains numériques pour casser la fracture digitale

• 16 décembre 2020 • Nicolas Bros
1
396 vues

Des écrivains numériques interviennent depuis juin 2020 auprès du public suivi par les services sociaux du Département de la Loire. Ils ont d’ores et déjà permis à 287 usagers de faciliter leurs démarches administratives.

Catherine Séguin, préfète de la Loire, Georges Ziegler, président du Département de la Loire et deux écrivains numériques intervenant dans la Loire © NB / IF Saint-Etienne

Ils sont quatre et bientôt six à accompagner les Ligériennes et Ligériens suivis par les services sociaux du Département, dans leurs démarches administratives. Ces écrivains numériques ont été recruté par le Département de la Loire, avec l’aide de l’État, pour intervenir auprès de personnes exclues du domaine digital. Leur permettant ainsi de monter un dossier en ligne de demande d’allocation, de logement social ou même simplement créer une adresse mail. « Nous avons des demandes très variées provenant de personnes qui nous sont envoyées par les assistants sociaux, précise Pierrick qui fait partie de l’équipe départementales des écrivains numériques sociaux. Les usagers sont en demande de se former à car de plus en plus de choses se font par le biais du numérique. » Un travail de lien humain avant tout mais également donc de pédagogie auprès de ces populations qui se trouvent démunies devant un écran d’ordinateur. « Ces écrivains sont des petites mains qui raccommodent le tissu social, explique Georges Ziegler, président du Département de la Loire. Leur travail va au-delà de la pratique numérique. » Un avis partagé par la préfète de la Loire, Catherine Séguin : « Il est très important de permettre à toutes et tous de pouvoir connaître leurs droits et de pouvoir y accéder ». Avant de poursuivre : « Il y a une part de la population très diversifiée concernée par la fracture numérique. Aujourd’hui, 17 % de la population française n’a pas accès à Internet ou ne sait pas utiliser les outils numériques, selon l’INSEE. »

Les six écrivains numériques interviennent sur l’ensemble du territoire ligérien, et viennent en complément sur des zones déjà couvertes par une offre de service de ce type dans la Loire.

Au total, 41 actions menées par le Département et l’État pour lutter contre la pauvreté

Une initiative co-financée à hauteur de 104 700 euros par le Département et de 100 000 euros par l’État dans le cadre du Plan pauvreté. La Préfecture de la Loire et de le Département ayant signé une convention de 3 ans dans ce cadre le 15 juillet 2019, avec pour but de « prévenir et lutter contre la pauvreté ». Avec la signature d’un avenant en septembre dernier, ce sont en tout 41 actions qui sont mises en place*. Ce nouveau service d’écrivain numérique qui va également dans le sens de la volonté nationale de la dématérialisation progressive de l’ensemble des démarches administratives, d’ici 2022 dans le cadre d’Action Publique 2022.

Pour information :

  • 53 % des personnes de plus de 75 ans n’ont pas accès à internet depuis leur domicile, contre 2 % pour les 15-29 ans
  • 34 % des personnes peu ou pas diplômées rencontrent de sérieux problèmes de connexion, contre 3 % des diplômés de l’enseignement supérieur

Une convention signée le 15 juillet 2019 avait permis d’identifier 10 actions financées à hauteur de 575 041 € pour l’État et 875 400 € pour le Département. Un avenant signé mi-septembre 2020 a validé 31 actions pour lesquelles le financement de l’État s’élève à 1 088 327 € et celle du Département à 2 110 143 €. » / source : site de la Préfecture de la Loire

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

1 commentaire
Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS