L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

WE de la Toussaint : les visites dans les cimetières autorisées

• 28 octobre 2020 • Nicolas Bros
0
1616 vues

Gilles Artigues, premier adjoint au maire de Saint-Étienne, a présenté le dispositif d’accueil mis en place pour les visites lors du week-end de la Toussaint (31 octobre et 1er novembre) dans les 9 cimetières stéphanois. Des visites autorisées mais suspendues aux annonces présidentielles de ce soir à 20h alors que les chiffres de l’épidémie continuent d’affoler et que le nombre de morts poursuit son ascension comme en témoigne également la cadence des crémations au crématorium de Saint-Étienne qui se situe actuellement « à plus d’une vingtaine par jour » selon l’élu.
[Mise à jour du 30/10/2020 : les visites dans les cimetières sont autorisées pendant le week-end de la Toussaint]

Gilles Artigues et Christelle Fournel lors du point presse concernant les cimetières stéphanois et la Toussaint 2020 © NB / IF Média

« Nous sommes prêts à accueillir les visites dans les cimetières stéphanois pour la Toussaint, mais nous sommes conscients que nous pourrions être amenés à prendre des mesures ou des restrictions d’accueil du public suite aux annonces de ce soir » explique Gilles Artigues, lucide sur la situation sanitaire. Malgré tout, l’adjoint a précisé les différents points du dispositif mis en place par la Ville de Saint-Étienne pour garantir la possibilité de recueillement des Stéphanois sur leurs tombes familiales situées dans l’un des 9 cimetières stéphanois. Ces derniers ayant vu en 2020 des aménagements consentis sur leurs signalétiques, l’installation de 7 bornes interactives afin de mieux situer les emplacements des tombes, l’engazonnement des allées et des travaux de réfection (à Côte-Chaude, au Crêt-de-Roc – avec la restauration du tombeau Smith et sa pyramide – et au Soleil).

Des navettes gratuites vers plusieurs cimetières

Concernant ce week-end de Toussaint, un pan sécuritaire sera assuré par des patrouilles renforcées de la part de la police municipale et nationale. Un stationnement et une circulation facilitées sont également prévus aux abords des cimetières tout comme la mise en place, avec la Stas, de navettes gratuites afin d’accéder aux cimetières de Côte-Chaude, de Montmartre, du Soleil, Valbenoîte, Crêt de Roc et Terrenoire. Les horaires sont disponibles à cette adresse. Enfin, des agents en gilets orange seront également présents samedi 31 octobre et dimanche 1er novembre de 8h à 18h afin de répondre aux interrogations des visiteurs.

Un temps de recueillement est aussi planifié en partenariat avec le Souvenir Français du côté du Crêt-de-Roc et de Côte-Chaude. Tout comme une cérémonie un peu particulière à 15h le samedi 31 octobre. « Pendant le premier confinement, il n’était malheureusement plus possible d’avoir de cérémonie pendant 3 semaines au crématorium de Montmartre. Cela a été très dur pour les familles endeuillées, explique Gilles Artigues, récemment réélu président du crématorium*. Nous avons donc prévu une cérémonie ce samedi avec un concert et la lecture des prénoms de chaque défunt de cette période. »

Des concessions qui expirent

Autre point abordé lors du point presse de ce mercredi matin, le fait que de nombreuses concessions funéraires arrivent à expiration, sans nouvelles de leur titulaire. « Si une concession arrive à échéance, nous mettons un panneau à proximité de la tombe pour indiquer cette information, explique l’élu. Les familles doivent se soucier de ce point. Dans le cas où aucune personne ne se manifeste, le tombeau peut être repris à terme. Chacun peut profiter de la Toussaint pour savoir où la concession familiale en est, en se renseignant auprès des agents municipaux. » Aujourd’hui, il demeure 36 000 concessions dans les cimetières stéphanois, dont 8 000 ont expiré, 6 800 sont « reprenables » et la Ville en reprend chaque année 1 000.


*Gilles Artigues a été réélu à l’unanimité à la présidence de la SPL (Société publique locale) du crématorium de Montmartre début octobre. Créée en 2017, cette structure exploite le nouveau crématorium stéphanois (ouvert depuis le 10 décembre 2018) et présente une gouvernance unique en son genre puisque bénéficiant de quatre délégations de service public délivrées par quatre structures intercommunales : Saint-Étienne Métropole, Loire Forez, la communauté de communes Forez-Est et celle de Rochebaron/Marches du Velay en Haute-Loire (soient pour près de 200 communes). Chaque année, près de 2 000 crémations sont effectuées en ce lieu qui dispose de deux salles de cérémonie adjointes de salles de convivialité. Lors de sa réélection, Gilles Artigues a précisé qu’un projet est en route, celui de l’« agrandissement du parking qui s’avère trop petit lors de cérémonies accueillant un nombre important de personnes. »

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS