Saint-Étienne
jeudi 29 février 2024
10:14
Soutenez IF
Brèves

Jean-Pierre Taite reste président des LR de la Loire jusqu’en 2026

0
640 vues
Le député forezien Jean-Pierre Taite a été réélu président.

Le 26 et 27 novembre 2023, se tenaient les élections internes de la Fédération Loire du parti Les Républicains (LR) renouvelant ses instances départementales pour les 2 ans et demi à venir. 584 adhérents à jour de cotisation pouvaient participer à ces votes. 63 % d’entre eux l’ont fait. Seul candidat à sa succession, Jean-Pierre Taite a été réélu président. Concernant les circonscriptions (correspondant aux circonscriptions territoriales des législatives), les personnes élues comme délégués sont :

– 1ère circonscription : Antoine Poméon.

– 2e circonscription : Fabienne Perrin.

– 3e circonscription : Axel Dugua.

– 4e circonscription : Norbert Couzon.

– 5e circonscription : Dylan Duchamp.

– 6e circonscription : Stéphanie Fayard.

Chaque circonscription voit, aussi, un nouveau comité élu. Enfin, 11 élus de la Loire représenteront leur fédération départementale au Conseil national du parti : Fabienne Perrin, Jean-Michel Barge, Andrée Debard, Tom Villet, Aline Mouséghian, André Granjon, Lylianne Girard, Corentin Darne, Marie-Camille Rey, Gilles Gréco et Claudia Boucher. « Nous sommes désormais en ordre de match pour préparer les futures échéances électorales. Avant toute chose, les élections européennes en juin 2024. Mais aussi pour commencer à réfléchir sérieusement aux Municipales, dès maintenant pour les grandes communes », commente Laurent Caruana, secrétaire départemental qui a succédé, il y a quelques mois dans ces fonctions à Robert Karulak tandis qu’Antoine Poméon a repris celles de Claude Liogier, ex-vice-président du parti. Succession convenue en amont des dernières élections, avec l’accord des partants, précise à If Antoine Poméon.

Les LR du conseil municipal stéphanois ont un mois devant eux

Avec Nicole Peycelon, Claude Liogier – qui par ailleurs, selon nos informations, briguerait une vice-présidence de Métropole laissée vacante par le départ d’Hervé Reynaud – et Robert Karulak sont, à ce jour, encore membres du parti. Mais aussi, toujours adjoints municipaux de la majorité de Gaël Perdriau à Saint-Etienne, même s’ils sont de la dizaine ayant officiellement réclamé son retrait, voire sa démission, à la suite des publications de Mediapart. Leur maintien dans cette majorité les soumet donc à une menace officielle d’exclusion depuis maintenant plusieurs mois réitérée et réexpliquée devant eux par Jean-Pierre Taite fin octobre lors de la tenue du dernier comité départemental. S’ils ont pu défendre leur position sur la situation, le président des LR Loire leur a donné jusqu’à fin décembre pour quitter la majorité de Gaël Perdriau. En cas de refus, un dossier d’exclusion sera réalisé par la Fédération Loire que doivent ensuite approuver les dirigeants nationaux du parti. Ce qui ne laisse guère de doutes sur la sentence que devraient valider, entre autres, Eric Ciotti et Laurent Wauquiez, pas vraiment à l’apogée de leurs relations avec Gaël Perdriau…

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne