Saint-Étienne
mercredi 29 mai 2024
05:05
Soutenez IF

Le Club Affaires 42, le réseau business vu différemment

0
1402 vues

Le Club Affaires 42 a vu le jour en mars dernier. Ce nouveau collectif réunissant des chefs d’entreprises de toute la Loire et de tous les secteurs d’activités compte déjà une vingtaine de membres et veut proposer une forme un peu différente pour ses adhérents par rapport à d’autres clubs de réseau du département. Explications.

Voici un tout nouveau réseau ligérien : le Club Affaires 42. Lancé en mars 2023 par trois co-fondateurs (Sana Kherrous, directrice régionale chez Amplitude Travail Temporaire, Osman Aktepe, directeur général chez SETIS Aménagement et Zahra Bencharif, fondatrice de Sherpa Consulting). Un groupe réunissant tous les 15 jours des chefs d’entreprises ligériens, de tout secteurs d’activités, autour de petits déjeuners. Un club qui se veut être un peu différent des autres réseaux dans le département. « Nous avons tous fait partie de différents clubs d’entreprises, lance Sana Kherrous. Nous continuons d’ailleurs pour certains de faire partie d’autres collectifs mais avec le Club Affaires 42 l’idée était de partir sur un format un peu original avec le fait qu’on ne vend pas l’image de nos adhérents. » Un point capital dans les fondements de ce groupe d’affaires qui se traduit notamment par une communication extérieure réduite, avec par exemple une page LinkedIn existante mais sans mise à jour régulière et l’absence d’un site internet dédié. « Un choix assumé, poursuit la co-fondatrice. Nos membres sont ici pour faire du business mais également ouvrir leur carnet d’adresses et profiter de ceux des autres. »

Au Club Affaires 42, on ne vend pas l’image de nos adhérents.

Une adhésion accessible mais des valeurs à respecter

Autre paramètre primordial du Club Affaires 42, le fait que l’adhésion reste accessible au plus grand nombre. Seule contrainte, le fait de partager les valeurs véhiculées par les membres de l’association. « C’est un choix fort de maintenir un prix d’adhésion très bas, explique la co-fondatrice. Ce n’est pas un appel de fonds que nous faisons en recrutant de nouveaux adhérents. Les personnes intéressées doivent postuler et être parrainées par un membre du Club. Ce que nous souhaitons, c’est surtout qu’ils partagent les mêmes idées et valeurs que notre groupe, notamment en matière d’inclusion par exemple. A savoir également que nous respectons le fait qu’un adhérent soit seul représentant de son métier dans le groupe. » Aujourd’hui, le Club Affaires 42 compte vingt membres et ne dépassera pas la trentaine d’adhérents.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne