L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

L’ASSE est à vendre

• 14 avril 2021 • Nicolas Bros
0
688 vues

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, tous deux propriétaires du club de foot stéphanois ont annoncé par une lettre ouverte leur intention de vendre l’ASSE. Une banque d’affaires a été missionnée pour sélectionner un repreneur.

C’est par une longue lettre ouverte « à ceux qui aiment tant l’ASSE » que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont décidé de s’exprimer au sujet de l’avenir du club dont ils sont actionnaires : l’AS Saint-Etienne. Dans cet écrit, les deux présidents expliquent ressentir le besoin de livrer « leur vision de l’ASSE dans cette période marquée par la propagation de rumeurs et de contre-vérités qui nuisent à l’indispensable sérénité du club, alors que le maintien en Ligue 1 reste à obtenir. » Une forme de réponse à la fronde du collectif Peuple Vert en colère (cf. tweet ci-dessous) et aux paroles du maire Gaël Perdriau dans les colonnes de But ! Sainté, qui estimait « que le club a besoin d’un souffle nouveau. »

Ils reviennent également sur les succès que le club a connu sous leur direction, appuyant sur la Coupe de la Ligue remportée en 2013, « premier trophée glané depuis plus de 30 ans » par le club, ou encore la 4e place occupée par l’ASSE dans le classement des clubs français dans la hiérarchie de l’UEFA. Ils assurent également de la sérénité du côté financier pour le club : « sans la COVID-19, et malgré la défaillance de Mediapro, notre club serait aujourd’hui bénéficiaire. »

Une banque d’affaires « réputée » pour sélectionner le meilleur investisseur, mais pas de calendrier et de prix indiqués

Mais le point majeur de cette lettre ouverte reste l’information de la mise en vente de l’ASSE. Les deux présidents détaillent le fait que le club ligérien possède un modèle original avec un actionnariat « à taille humaine », là où de nombreux clubs français ont fait le choix d’accueillir des actionnaires étrangers (par exemple le PSG, l’OGC Nice, l’OM ou encore le LOSC). Mais « afin d’assurer la continuité et le développement de notre club », le duo a décidé de confier « à une banque d’affaires réputée la mission de sélectionner le meilleur investisseur. »

À travers cette lettre, le duo indique certes avoir mis en vente le club, mais ne précise pas le calendrier de vente, ni la valeur estimée de l’ASSE. Histoire à suivre donc…

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS