Saint-Étienne
lundi 20 mai 2024
05:51
Soutenez IF
Brèves

Ligne Saint-Étienne / Clermont-Ferrand : Letrain634269 organise une réunion publique à Noirétable

0
1092 vues
Entre Boën et Thiers, 48 km de voie ferrée pourrissent depuis des années… ©Letrain634269

L’association Letrain634269, engagée dans la défense de la réouverture de la ligne ferroviaire reliant Clermont-Ferrand à Saint-Étienne (elle ne fonctionne plus depuis des années entre Thiers et Boën), dossier sur lequel elle renvoie dos à dos Etat et Région Aura, organise une réunion publique le samedi 16 décembre à 10 h 15 à la salle des fêtes, 9 rue du Vimont de Noirétable. Nous avons publié plusieurs articles sur ce dossier. L’association souhaite faire « un point d’étape ». « La réouverture de cette ligne colonne vertébrale des mobilités bas carbone doit être au service d’une équité territoriale digne et durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour 1 million d’habitants », argue Letrain634269. L’association, « forte de son engagement en faveur du rétablissement de cette colonne vertébrale partagera des informations sur ce projet qui relève de l’intérêt général au service d’un bien commun ». Un calendrier qui n’intervient pas par hasard en raison d’un contexte plus général sur le ferroviaire en Auvergne-Rhône-Alpes. Celui de l’interpellation de Laurent Wauquiez par un collectif de 17 organisations d’usagers de la région – dont Letrain634269 ou les Ligériens Ocivélo – à l’occasion des séances de l’assemblée régionale de ces jeudi 14 set vendredi 15 décembre.

Un collectif dénonce la politique ferroviaire régionale

Des associations qui réclament via un vœu, une évolution radicale de la politique ferroviaire de la part de l’Etat et de l’exécutif régional qui va voter sa feuille de route mobilités 2035 durant ces deux jours. Cela alors que les négociations sur le volet mobilités du CPER 2021/2027 (contrat plan Etat / Région ; volet pour la première fois détaché du CPER général selon la volonté d’Elisabeth Borne) avec l’Etat continuent à patiner. A 2 ans et quelques mois de la fin des mandats municipaux et donc intercommunaux dont les projets d’investissement croisés dépendent, eux aussi de cet accord sur le CPER ! Et les 5,7 milliards du plan ferroviaire régional prévus au sein de cette feuille de route sont censés le prendre en compte… Le collectif qui considère que l’énormité de la somme cache une réalité bien moins ambitieuse (c’est selon lui une dépense obligatoire pour l’essentiel) en déduit que non seulement aucune réouverture n’est ainsi possible (comme Thiers/Boën ou Rive droite du Rhône etc.) mais aussi que des fermetures de ligne vont tomber en plus d’un manque de modernisation dangereux pour la viabilité du réseau TER…   

Pour obtenir le lien de la visioconférence Zoom ou pour toute information complémentaire : contact@letrain634269.org

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne