Saint-Étienne
dimanche 23 juin 2024
11:03
Soutenez IF
Brèves

Liaisons ferroviaires : excédés, Le Train 634269 et les autres renvoient Région et Etat dos à dos

0
1333 vues
48 km de voies fermées pourrissent depuis 2016 entre Boën et Thiers empêchant une liaison ferroviaire continue de Saint-Etienne à Clermont. Photo transmise par Le Train 634269.

14 organisations d’usagers d’Aura ont été reçues lundi à Lyon par le vice-président délégué aux transports Frédéric Aguilera, par ailleurs maire de Vichy. Parmi lesquelles les Ligériennes Ocivélo et Le Train 634269. Rencontre qui fait suite à leur demande de voir de la part du conseil régional davantage de volontarisme financier et politique vis-à-vis de l’Etat à propos des dessertes ferroviaires dites « fines » dans la région. L’objet d’un vœu adopté cet été par une cinquantaine de collectivités dont, dans la Loire les communes de Lorette, Buissières, Saint-Etienne et la CC du Pays d’Urfé. Dans le nouveau Contrat plan Etat Région (CPER) 2021-2027, la mobilité est un volet spécifique voulu par Elisabeth Borne : un avenant négocié à part avec, donc, un retard encore plus accentué que le reste enfin signé. Les négociations ne sont toujours pas abouties. Ni la lettre de cadrage de la préfète de région, ni les déclarations du Conseil régional ne sont de nature à rassurer ces associations, un peu trop militantes aux yeux du second…

Au moins 150 M€ manqueraient pour éviter… des fermetures

Selon la lettre de cadrage qu’If avait pu consulter au début de l’été, l’Etat a sous le pied 620 M€ à consacrer à la mobilité d’Aura de 2023 à 2027 dont 249 M€ assurés au ferroviaire (182 autres millions sont dévolus à un flou « services express régionaux métropolitains » qui ne concernent pas que le rail). Sur ces 249 M€, 54 le sont pour les « dessertes fines ». Somme jugée « ridicule » pour les 14 associations quand on sait Cerema a par exemple évalué entre 115 et 160 M€ la seule réouverture (ce n’est sûrement pas la seule réclamée) des 48 km Boën / Thiers ou encore, aurait ajouté la Région, lundi qu’il en faudra 200 à 300 rien que pour éviter la fermeture des petites lignes… La lettre de cadrage demande pourtant de concentrer « l’effort sur la régénération des petites lignes » mais en précisant que « leur financement ne pourra être accordé qu’en contrepartie d’un financement de la Région pour les projets de modernisation des axes ferroviaires nationaux structurants ». Elle indique aussi clairement que pas le moindre euro ne sera accordé à des réouvertures… La Région, de son côté, argue devoir déjà engloutir 2 Md€ en matériel roulant jusqu’en 2035, que c’est là l’essentiel de sa compétence sur le train, l’infrastructure ne l’étant pas.

Les représentants des associations réunis lundi. Photo transmise par les associations

Estimant qu’entre les discours de com sur la mobilité durable, le train en particulier, et la réalité des deniers accordés, le fossé est gigantesque, les associations soulignent que le train devrait être une priorité au regard du bilan carbone des autres modes de transport. Elle compare la situation d’Aura à celle de l’Occitanie et le 1,8 Md€, disent-elles accordé aux petites lignes (Région et Etat) aux 200 à 300 que le Région Aura (qui se dirait scandalisé par les 54 M€) se battra pour obtenir de l’Etat pour éviter la fermeture de petites lignes. « Ce n’est pas la compétence de la Région ? Et la sécurité, ça l’est ? Et la route, ça l’est ? L’attitude de l’Etat est incohérente sur le rail. Celle de la Région aussi quand on songe à ces ses discours systématiques sur la défense des petits territoires, s’insurge Pierre Olivier Messener, co-président de Le Train 634269. Pendant qu’ils se battent entre eux, le temps passe. Non seulement, le développement du rail sera mis de côté mais il va, en plus, reculer ! Concernant Saint-Etienne / Clermont, nous allons être très vigilants sur les dernières promesses d’entretien de l’existant, fermé ou non, de la part de la SNCF et de la Région. »  

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne