Saint-Étienne
dimanche 27 novembre 2022
10:31
Soutenez IF

Festival Pléiades : la fête des chimères

0
827 vues

Du 8 au 12 novembre, Pléiades, le festival stéphanois dédié aux arts numériques, est de retour pour sa troisième édition. Cette année, pas moins de 35 œuvres seront présentées gratuitement au public stéphanois, dans une trentaine de lieux du centre-ville.

Festival Pléiades
Le festival Pléiades est de retour pour sa 3e édition. ©JT

Il est de retour ! Pléiades, le festival des arts numériques, organisé par la Ville en partenariat avec la Positive Education, revient pour une troisième édition, du 8 au 12 novembre. Au total, plus de 35 œuvres seront exposées dans le centre-ville, créées par des artistes locaux, mais aussi nationaux et internationaux. Réalité augmentée, mapping, œuvres interactives… auront pour objectif d’interroger les Stéphanois.

250 000 euros d’investissement

L’année dernière, le festival a enregistré 47 000 visiteurs. Pléiades a vu le jour il y a trois ans, dans le but de redynamiser le centre-ville. Pour la municipalité, il représente un investissement de 250 000 euros. Cette année, 11 œuvres prendront place chez des commerçants, et trois dans des commerces vacants. « Cette troisième édition marque des évolutions significatives avec un festival qui se densifie, mais qui reste un festival de centre-ville », souligne Marc Chassaubéné, adjoint à la culture à la ville de Saint-Etienne. Comme lors des éditions précédentes, les visiteurs pourront suivre un parcours.

Ici, l’oeuvre Control, No Control, d’Iregular. ©Brian Medina

Artistes engagés

L’inauguration aura lieu le mardi 8 novembre à 19 heures place Jean Jaurès, car il s’agit d’une zone qui concentre beaucoup d’œuvres. Le festival étant organisé en partenariat avec la Positive Education, les deux événements seront inaugurés le même soir. « Pléiades est un festival des arts numériques, mais dont l’objectif premier n’est pas d’avoir des œuvres spectaculaires, précise Morgiane Laib, chargée de mission industries culturelles et créatives à la ville de Saint-Etienne. Chaque artiste a des choses à dire, avec un regard souvent critique sur ce numérique. C’est avant tout un festival d’artistes engagés. »

Retour vers le futur

Parmi les œuvres significatives qu seront exposées, on trouvera notamment le cube interactif Control, no control place Jean Jaurès, qui réagit à chaque mouvement effectué sur sa surface, mais aussi Mirror Moutain, une sculpture interactive faite de miroirs, de lumière et de sons, visible place de l’Hôtel de ville. Si vous voulez savoir à quoi ressemblera Saint-Etienne en 2071, un jeu de piste en réalité virtuelle vous proposera de le découvrir à la librairie Paris-Tokyo. « Pléiades c’est une déambulation en centre-ville avec trois thématiques que l’on retrouve à travers ces œuvres : l’abstraction, la prise de conscience écologique, ainsi que le rapport entre l’homme et la machine, ajoute Morgiane Laib. Il est aussi important de faire dialoguer l’œuvre et l’endroit au sein duquel elle est installée. »

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter