Saint-Étienne
vendredi 30 septembre 2022
05:50
Soutenez IF

Où Sortir ? : la tête dans le guide

0
686 vues

La start-up Où Sortir ? a vu le jour en 2018 à Saint-Étienne. À sa tête, quatre étudiants à la recherche d’une sorte de guide instantané où trouver bons plans, événements et activités à faire en ville. Depuis, la page Instagram Où Sortir ? Saint-Étienne affiche plus de 13 300 abonnés, et l’entreprise vient de sortir son site Internet.

Où sortir ?
Pauline Marmont, Olivier Martin, Léonard Girardin et William Goutte ont créé Où Sortir ? en 2018. ©maphotographie.net

Ils sont quatre derrière les pages Instagram Où Sortir ? dédiées à chaque ville de France. Née à Saint-Étienne il y a quatre ans, la start-up éponyme a voulu répondre à un besoin simple : rassembler sur un seul et même compte, tous les événements, les points d’intérêt et les bons plans de la ville. William Goutte, Pauline Marmont, Léonard Girardin et Olivier Martin étaient encore étudiants lorsqu’ils se sont lancés. Incubés par l’Université Jean Monnet, ils ont bénéficié de locaux au Centre des savoirs pour l’innovation, qu’ils quitteront fin août.

Où sortir ?

« J’ai rencontré William lors d’un concours organisé par la fac Jean Monnet, raconte Pauline Marmont. Le dernier semestre de notre master nous l’avons fait comme étudiants entrepreneurs, sur la création d’entreprise. » Très vite, Léonard et Olivier, qui connaissent William, rejoignent l’aventure avec leurs compétences commerciales pour l’un, et en développement pour le second. L’objectif ? Savoir quoi faire quand on est étudiant et regrouper ces informations en un seul et même endroit. « Je suis Dijonnaise à la base. Quand je suis arrivée ici, j’ai fait des recherches pour savoir où aller, quels événements étaient organisés », raconte Pauline Marmont. Et ce n’est pas chose facile. « Pour trouver les événements organisés autour de soi, c’était Google Map ou la rubrique événements Facebook qui n’est pas super pratique, il y a de tout et il faut chercher longtemps », ajoute Olivier Martin. L’image du réseau social fondé par Mark Zuckerberg étant vieillissante, les quatre jeunes entrepreneurs misent tout sur Instagram.

Dans l’Insta

L’occasion de pouvoir tester leur idée via un compte, avant de lancer une application. Très vite, le bouche-à-oreille fonctionne et ils créent également la page Où Sortir ? Lyon. Pour fonctionner, l’entreprise se rémunère via des partenariats et jeux concours vendus aux commerçants sous forme de posts et de stories, et désormais de publicités sur Internet. Et ce sont eux, ou l’un de leurs cinq alternants, qui vont directement tester les adresses dont ils entendent parler. « On ne parle pas de ce qu’on ne connaît pas, cela se fait naturellement », précise Pauline Marmont. Mais avec le temps, les pages Instagram regorgent de contenus. « Les adresses sont un peu en pagaille, estime Olivier Martin. On s’est dit qu’un site Internet permettrait plus de descriptions que dans les posts ». Et c’est chose faite depuis le mois de mai avec ousortirfrance.com.

L’application Où sortir ? Saint-Étienne sera disponible le 9 septembre.

Ambition nationale

Entre temps, la start-up avait créé des comptes Instagram pour Annecy, Grenoble, Clermont-Ferrand et Dijon, rubriques également présentes sur le site. Et si les quatre jeunes entrepreneurs souhaitent se concentrer sur Saint-Étienne et Lyon dans l’immédiat, puis sur Rhône-Alpes, c’est bien une ambition nationale qui les anime. « Pour cela, il va falloir rendre les villes autonomes. C’est-à-dire à terme, avoir deux personnes par ville qui gèrent le contenu. Une fois que Saint-Étienne et Lyon le seront, nous pourrons passer à la suite, indique Olivier Martin. C’est important d’être sur place car nous sommes en lien direct avec les commerçants. Ce contact physique est indispensable, il faut pouvoir l’entretenir ».

L’appli débarque

Le 9 septembre prochain, c’est aussi l’application Où Sortir ? Saint-Étienne qui verra le jour, suivie en fin d’année de sa version lyonnaise. « C’est un gros enjeu pour nous, assure Olivier Martin. Elle nous permet de nous écarter du fonctionnement des réseaux sociaux et de leurs algorithmes grâce à notre propre outil. Elle sera bien sûr gratuite car nous avons une forte communauté étudiante. Et puis elle sortira à peine, on ne va pas demander aux gens de payer pour quelque chose qu’ils ne connaissent pas encore ». Cet outil viendra en complément des comptes Instagram et Tik Tok, et du site Internet avec un aspect plus instantané puisqu’elle vous localisera et vous proposera des événements et les adresses à découvrir autour de vous en temps réel. En 2021, la start-up a réalisé 40 000 euros de chiffre d’affaires et ambitionne de faire le double en 2022, en période post-Covid.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter