Saint-Étienne
dimanche 14 août 2022
08:39
Soutenez IF

La Région teste le 1er système de vidéoprotection en direct des TER Lyon/Sainté

0
1607 vues

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, a présenté ce matin depuis la Part-Dieu le nouveau système de vidéoprotection en direct, qui va se déployer dans les rames de TER. Pour le moment, le dispositif est en phase d’expérimentation entre Lyon et Saint-Étienne.

© Région Auvergne-Rhône-Alpes / Michel Pérès

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes était présent ce matin en gare de Lyon Part-Dieu pour la visite organisée au Centre régional de sécurité dans les transports (CRST). Le but de ce rendez-vous ? Mettre en avant VigiTER, le nouveau système de vidéoprotection dont vont être dotés les TER régionaux progressivement dont ceux de la ligne Lyon/Saint-Étienne qui ont été choisis pour ce test grandeur nature. Les images HD filmées par 10 caméras placées dans le train sont analysées en temps réel par les équipes du CRST de Part-Dieu. « Elles permettent de piloter et de coordonner en direct les moyens d’intervention de la SNCF et/ou des forces de sécurité, précise la Région. La ligne Saint-Étienne – Lyon a été choisie car elle est couverte par un réseau de téléphonie mobile dont le débit permet la transmission en temps réel sur un train en mouvement. »

Développer la vidéoprotection sur 100% du parc TER Auvergne Rhône-Alpes

L’expérimentation a débuté en juillet 2020 dans une dizaine de TER et représente un coût de 1,2 million d’euros. D’ici l’été 2021, ce sont 110 rames circulant sur l’ensemble de la région Auvergne Rhône-Alpes qui seront concernées par VigiTER : 84 trains X73500 Alsthom, 26 trains X76500 Bombardier circulant essentiellement en Auvergne, et sur des lignes Lyon-Clermont, Saint-Étienne – Lyon et Grenoble-Gap, ainsi que 16 TER 2N PG Bombardier. La Région précise également que cette expérimentation « implique l’installation de plus de 1 400 nouvelles caméras de dernière
génération, pour un montant total de 35 millions d’euros.
» L’objectif affiché par l’institution est, à terme, « de déployer la vidéoprotection sur 100% du parc TER d’Auvergne-Rhône-Alpes. »

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter