Saint-Étienne
lundi 24 juin 2024
04:39
Soutenez IF

Quatre lauréats ligériens de l’Année de la gastronomie 2022

0
1375 vues

La CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne a tiré le bilan de l’appel à projet « Année de la gastronomie » en présentant les 20 lauréats dont quatre sont des initiatives situées dans le département de la Loire.

Lors de la présentation du bilan de l’Année de la gastronomie au palais de la Bourse de Lyon le lundi 20 février © photo fournie par la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Le Président de la République Emmanuel Macron, avait lancé à l’automne 2021 l’appel à projet national « Année de la gastronomie ». Une initiative destinée à soutenir la filière de la restauration suite à la crise sanitaire. En région, ce sont les CCI territoriales qui ont été mandatées pour analyser les candidatures et réaliser une première sélection. Un deuxième avis était ensuite rendu par un comité d’évaluation régional en présence d’un membre de la Chambre d’Agriculture et d’un membre de la Chambre de Métiers et d’Artisanat. Une fois cette seconde sélection effectuée, les dossiers étaient ensuite transférés au comité de sélection national présidé par Guillaume Gomez, ancien chef des cuisines de l’Elysée qui a pris les décisions finales de labellisation* et d’octroi de subventions. Ces dernières ne devant pas dépasser 40 % du budget total du projet. Au total, on dénombre 310 lauréats retenus.

Une enveloppe de 10 000 à 50 000 euros pour les projets sélectionnés

Pour la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, ce sont 20 projets qui ont été choisis, dont certains ont pu bénéficié de subventions comprises entre 10 000 et 50 000 euros selon les projets. L’enveloppe totale de subvention s’élevant à 5 millions d’euros au niveau national. « La CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne est fière d’avoir contribué au succès de cette opération, qui facilitera le développement de projets attractifs et créateurs d’emplois sur le territoire » a réagi Philippe Valentin, président de la CCI lors de l’annonce du bilan de l’Année de la gastronomie. Une position partagée par Régis Poly, vice-président en charge du Commerce qui ajoute : « sur l’ensemble de la région, quatre lauréats sur 10 appartiennent au territoire de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Par ailleurs, les projets labélisés ne sont pas seulement des projets d’excellence. Ce sont également des projets innovants et fédérateurs qui proposent des actions concrètes pour rendre la gastronomie et le bien-manger accessible à tous. »

© JT/If Saint-Etienne

Parmi les projets régionaux labellisés, quatre sont ligériens. Le premier étant « Retrouvons-nous » de la CPME Loire qui a organisé le 30 juin 2022 un événement au château de Magneux-Haute-Rive permettant de développer les échanges entre acteurs de l’insertion, du handicap, les élus et les institutionnels tout en regroupant les 212 nouveaux adhérents (dont 45 œuvrant dans le secteur de l’agroalimentaire). Le second projet ligérien retenu est un événement festif bien connu des Foréziens : les journées de la Fourme et du Côtes du Forez organisées par le comité des Fêtes de Montbrison. Ces dernières ont fêté en octobre 2022 leur 60e édition. On retrouve ensuite « Les Rendez-vous de l’Alimentation de Proximité » organisés par Charlieu Belmont Communauté et les intercommunalités du Roannais, le 21 novembre 2021, avec la participation d’une soixantaine d’entreprises. Le dernier projet ligérien retenu est le festival Roanne Table Ouverte, monté par l’association Les Tables Roannais en partenariat avec la Ville de Roanne, qui a fêté ses 20 ans en octobre 2022 avec deux soirées d’exception en ouverture aux Halles Diderot de Roanne et en clôture au Scarabée de Riorges.


*La CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne explique que les projets ont été sélectionnés en fonction de leur capacité à :
• Rassembler autour de la gastronomie un large public,
• Sensibiliser aux enjeux du secteur de la gastronomie, notamment en termes
d’égalité, d’insertion, d’action contre les discriminations et d’inclusion sociale, de
transition écologique, de numérisation,
• Contribuer à la diffusion des savoir-faire locaux et artisanaux et au rayonnement
de la culture et du patrimoine gastronomique français,
• Permettre aux entreprises du secteur de se faire mieux connaitre et de partir à la
conquête de nouveaux marchés et clients.

La CCI précise également qu’elle ne peut divulguer les subventions perçues par chaque projet de manière individuelle

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne