Saint-Étienne
dimanche 25 février 2024
13:46
Soutenez IF
Brèves

Un an après, le Comité Défaite se dit toujours en marche

0
1453 vues
Des membres du comité sur les marches de l’hôtel de ville jeudi dernier. Photo transmise par le Comité Défaite

Les six conseils municipaux 2022/2023 de Saint-Etienne ont vu la présence systématique du « Comité Défaite » appelant la population, devant l’hôtel de ville, lors des séances à réclamer la démission de Gaël Perdriau. Initiative prise à la suite de la première publication de Mediapart le 26 août 2022 et la révélation de l’affaire de chantage à la vidéo intime sur Gilles Artigues. « Nous sommes une cinquantaine d’habitants, de citoyens de la ville à s’être lancés activement dans ce collectif sans qu’un parti soit derrière l’initiative. C’est vrai qu’avec ce contexte déjà très morose, nous préférons utiliser le festif et l’humour pour mobiliser les Stéphanois. On s’est nommé « la défaite » parce que nous représentons les sans réseaux, les sans pouvoirs », expliquait le Comité en novembre dernier.

« On n’oublie pas, on ne pardonne pas » 

Au « pot de départ de Gaël Perdriau » initial le 26 septembre dernier, avaient succédé une remise de « livre dort », une « tombola », une « galette des rois » un « marathon de la démission », un « concours de sauce vinaigrette » et enfin un « gala de charité ». Dans un communiqué envoyé aux rédactions locales en fin de semaine dernière, des représentants se sont faits photographier le 26 août visages masqués par une photo du maire et banderole en main sur les marches de l’hôtel de ville de Saint-Etienne pour marquer le premier anniversaire de l’affaire et signifier la poursuite de leurs initiatives : « Gaël, la lutte est loin d’être finie. Tu penses pouvoir jouer la carte du pourrissement et de la lassitude, faire comme si de rien n’était, mais tu nous trouveras toujours sur ton chemin pour rappeler que les Stéphanois méritent un minimum de respect. On n’oublie pas, on ne pardonne pas. » 

La rentrée politico-judiciaire n’aura sans doute probablement pas besoin du Comité Défaite pour être fatalement chaude. Le prochain conseil municipal de Saint-Etienne aura lieu le lundi 25 septembre. Se profile, aussi, l’épineuse question de la présidence de Métropole. Hervé Reynaud, intérimaire malgré lui cependant consensuel, à la suite du « retrait total » de Gaël Perdriau ayant de très, très fortes chances d’être élu sénateur le 24 septembre. Dans ce cas, non cumul oblige, il n’y a pas que la mairie de Saint-Chamond qui devra trouver un nouveau pilote. Métropole aussi… A moins d’un retour de Gaël Perdriau ? Rien ne l’empêche juridiquement.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne