Saint-Étienne
vendredi 23 février 2024
07:22
Soutenez IF

A Saint-Etienne, Infinity Ball ou l’appel du basket

0
7149 vues

Au mois d’avril, un complexe de 2 400 mètres carrés ouvrira ses portes à Saint-Etienne. Infinity Ball proposera du basket 3×3, à destination de tous les publics, dans une ambiance conviviale. Un projet porté par Jean-Stéphane Rinna, ancien basketteur professionnel, et Patricia Jacquemont, ancienne joueuse et capitaine du SCBVG.

Infinity Ball
Infinity Ball ouvrira ses portes au printemps, au sein du « Sport Factory », près du stade Geoffroy Guichard. ©Google street view.

Après le foot à 5, le padel, l’escalade indoor, ou encore le karting, c’est en toute logique qu’un espace dédié au basket 3×3 ouvrira ses portes au mois d’avril au cœur de la halle de loisirs « Sport Factory », à Saint-Etienne. A la tête d’Infinity Ball, Jean-Stéphane Rinna et Patricia Jacquemont. Le premier a été basketteur professionnel pendant 17 ans, à la Chorale de Roanne, au Hagetmau Doazit Chalosse, ainsi qu’au SCBVG qu’il coachera par la suite. Quant à son associée, elle enseigne l’EPS depuis vingt ans, et est également une ancienne joueuse et capitaine de l’équipe féminine du SCBVG.

« J’ai découvert ce genre de structures à Paris, lorsque je cherchais des terrains pour pouvoir m’entraîner, explique Jean-Stéphane Rinna, co-fondateur d’Infinity Ball. Nous avons créé Infinity Ball sur ce modèle, mais avec une volonté différente, et une structure beaucoup plus inclusive. Nous voulons que tout le monde puisse venir et passer un moment plaisant chez nous, pas seulement les basketteurs de haut niveau ».

Une création 100 % ligérienne

En effet, la plupart des terrains de basket indoor en 3×3 se destinent à une clientèle plutôt habituée des clubs, voire de professionnels. Concernant leur projet made in Loire, Jean-Stéphane Rinna et Patricia Jacquemont veulent qu’ils soient aussi un lieu de vie. C’est pourquoi ils ont sauté sur l’occasion de s’installer au sein de la halle « Sport Factory ». « On ne pourrait pas être mieux entourés que ça, avec le stade à 30 secondes et juste à côté d’Urban Soccer, de Climb Up… c’est le seul pôle sportif de la région stéphanoise ». Pour parfaire l’offre, les deux associés proposeront du snacking chaud, avec des pâtes, des hamburgers le week-end, et des planches à partager pour le soir.

« C’est très physique, mais tout le monde peut y jouer car les règles sont simplifiées »

Jean-Stéphane Rinna, co-fondateur d’Infinity Ball.

60 euros l’heure de jeu

Car en effet, les matchs de basket seront retransmis sur place. « Tout le monde n’aime pas le même style de basket, donc nous retransmettrons du 3×3, mais aussi les matchs de NBA, de Pro A et Pro B, ainsi que d’Euroleague ». D’autant que cette année, la ligue Auvergne Rhône-Alpes de basket-ball est partenaire de l’équipe de France avec deux joueuses ligériennes chez les féminines. Une fois les travaux achevés, le complexe comptera cinq terrains de 3×3 dans deux grands terrains de 5×5, avec une location à 60 euros de l’heure. « La plupart du temps, les gens viendront jouer à 6, cela leur coûtera donc 10 euros de l’heure. Nous voulions que ce soit accessible de ce point de vue aussi », pointe Jean-Stéphane Rinna.

Un investissement important

Le basket 3×3 est une version plus intense et plus spectaculaire du basket-ball, avec des matchs qui se jouent en 10 minutes ou 21 points. « C’est très physique, mais tout le monde peut y jouer, car les règles sont simplifiées ». Actuellement, les associés sont en pleine phase de recrutement « Nous commencerons à cinq personnes, moi y compris », précise l’ancien joueur.

S’il n’a pas souhaité communiquer son montant, il explique qu’un investissement conséquent a été nécessaire pour réaliser les travaux et installer les terrains. Et si l’affaire est un succès, il n’exclut pas de le dupliquer plus tard dans la région. D’ici là, il se focalise sur l’avancée des travaux. Infinity Ball sera ouvert tous les jours de 12h à 22h, de 10h à 23h le samedi et de 10h à 22h le dimanche, avec des initiations pour les jeunes les mercredis.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne