Saint-Étienne
vendredi 1 mars 2024
17:56
Soutenez IF

ArcomiK : l’humour toujours

0
2088 vues

Du 22 février au 2 mars, le festival d’humour ArcomiK est de retour pour sa 21e édition dans plusieurs communes de la métropole stéphanoise. Avec une programmation éclectique, faisant la part belle aux humoristes affirmés et de demain, il a su grandir en gardant son ancrage local.

Le festival d’humour Arcomik à Saint-Etienne © NB/If Media

Un petit festival stéphanois devenu grand. Désormais, on ne présente plus ArcomiK. Le festival a vu passer de grands noms comme Fabrice Eboué, Pablo Mira, Paul Mirabel, Laura Felpin, Florence Foresti ou encore Baptiste Lecaplain. De retour pour cette 21e édition, il trouve toujours son équilibre entre têtes d’affiche comme Alison Wheeler, Anne Roumanoff et Arnaud Demanche, et jeunes artistes tels que Donovan, Nino Arial, ou encore la troupe du Jamel Comedy Club. Et cette année, deux nouvelles communes intègrent la famille ArcomiK, via la salle Jean Dasté à Rive-de-Gier et le pôle culturel l’Opsis de Roche-la-Molière.

350 000 euros d’investissement

« L’association grandit chaque année et nous sommes heureux de compter ces deux nouvelles salles », soulignait Farid Bouabdellah, directeur du festival. Au total, ils sont une quarantaine de bénévoles à rendre les choses possibles, pour cette édition 2024 qui aura nécessité 350 000 euros d’investissement. Le festival se porte bien, malgré la suppression des près de 70 000 euros de subventions de la Ville ainsi que de la Métropole depuis 2022, puisqu’il est financé à 65 % par la vente de billets. « Nous sommes venus soutenir ArcomiK et on ne les lâchera pas », a taclé Georges Ziegler, président du Département, lors de la conférence de presse de présentation du festival. Le Département participe à hauteur de 9 000 euros, et la Région de 27 000 euros.

Un tremplin

Pour Farid Bouabdellah, ArcomiK, autrefois nommé festival des Arts Burlesques, met un point d’honneur à nouer des partenariats locaux. C’est le cas avec Histya, organisme de formation qui permettra à 12 demandeurs d’emploi de participer à différents ateliers pour gagner en confiance. Idem avec Temporis, agence de travail temporaire, qui mènera des actions autour de l’inclusion. Enfin, le festival se veut toujours un tremplin pour les jeunes talents. Aussi, la soirée Ma Région a de l’humour, organisée le 26 février, permettra de découvrir gratuitement six jeunes talents locaux, tandis que l’Arkomedy Club donnera de la visibilité à des artistes émergents, en partenariat avec la Caisse d’Epargne et Novotel. Avis aux amateurs, les sélections pour la première soirée sont en cours…

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne