Saint-Étienne
mercredi 12 juin 2024
21:25
Soutenez IF

Théâtre du Parc : une saison 23/24 entre danse, transmission et sujets de société

0
2920 vues

Le Théâtre du Parc (TDP) d’Andrézieux-Bouthéon lance une nouvelle saison culturelle sur les chapeaux de roues avec une trentaine de spectacles proposés et le retour à une programmation unifiée, après avoir proposé des demi-saisons. La salle ligérienne portera cette année une trentaine de spectacles entre danse, théâtre traitant beaucoup de sujets de société et de nombreuses mains tendues vers les jeunes, les familles et les scolaires. Il n’y a plus qu’à pousser les portes.

Le spectacle « I Love You Two » de la Cie I love you two © Minja Kaukoniemi

Le Théâtre du Parc d’Andrézieux-Bouthéon s’impose toujours plus dans le paysage culturel régional et national. Après une saison 22/23 réussie avec un taux de remplissage de plus de 80 %, la salle forézienne lance un cru 23/24 rempli de propositions très diversifiées qui devrait lui permettre de poursuivre sur sa lancée. Un des secrets de sa recette ? L’innovation permanente, notamment en installant une scène hors du théâtre. « Les gens sont ressortis suite à la crise Covid mais les habitudes ont bien changé, lance Patrice Melka, directeur du Théâtre du Parc. Les repères ont évolué et les réservations se font désormais plus tardivement, parfois même en dernière minute. Il nous faut sortir de notre zone de confort en allant par exemple dans des lieux différents. » Ce constat a propulsé plusieurs dates de la saison dernière en hors-les-murs, notamment au Château de Bouthéon, à la salle des fêtes de Bouthéon mais également au centre aquatique Nautiform. Des initiatives en dehors du cadre du théâtre que l’on retrouvera cette saison que ce soit directement sur le parvis du théâtre avec par exemple le Big Ukulélé Syndicate le 17 mai 2024 ou bien en bords de Loire comme les 21 et 22 octobre prochains où la compagnie suédoise Circus I Love You proposera son spectacle I Love You Two (seulement une trentaine de dates en Europe).

Les gens sont ressortis suite à la crise Covid mais les habitudes ont bien changé

Patrice Melka, directeur du Théâtre du Parc d’Andrézieux-Bouthéon

Trois grands axes pour 23/24

Vincent Dedienne proposera son nouveau seul-en-scène « Un soir de Gala » le 13 mars 2024 © Jean-Louis Fernandez

Pour 23/24, l’équipe du Théâtre andrézien-bouthéonnais annonce la couleur en maintenant son cap entre découvertes, têtes d’affiche et soutiens aux artistes locaux. « Pour cette saison, on peut distinguer trois grands axes principaux, détaille le directeur. Le premier constitue notre marqueur sur la danse qui représente quasiment un tiers de notre programmation*. Avec notamment notre temps fort danse qui se déroule jusqu’au 7 octobre. Ensuite, concernant le théâtre, on peut s’apercevoir que les artistes s’emparent beaucoup des problématiques sociétales comme l’éducation nationale, la justice, la laïcité, l’environnement, le droit des femmes… La programmation est teintée de ces sujets qui touchent tout le monde. Enfin, la troisième facette saillante de 23/24 constitue la transmission aux jeunes générations avec de nombreux spectacles à destination des familles et une offre de spectacles dédiés aux scolaires avec 15 établissements du territoire. » Une saison riche donc, qui accueillera aussi son lot de créations (huit en tout) et de valeurs sûres telle la chanteuse Juliette ou bien le seul-en-scène de l’humoriste passé par l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne, Vincent Dedienne. Signalons également le retour de la Cie Des Gentils les 30 novembre et 1er décembre avec un spectacle théâtral d’humour plein d’ingéniosité, La Carriole Fantasque de M. Vivaldi, la chanteuse et violoncelliste Ana Carla Maza (10 novembre) ou encore le travail unique de la Cie Les Arts Oseurs sur le thème de la justice avec le spectacle Héroïne, réunissant 10 comédiens pour quatre heures de représentation en forme d’audience en temps réelle dans un tribunal à ciel ouvert (5 avril 2024 dans la halle du Château de Bouthéon). Enfin, dans sa mission d’accompagnement d’artistes locaux mais pas seulement, le TDP suivra à partir de cette année le chorégraphe Mathieu Heyraud (Cie R/Ô) pour trois saisons en tant qu’artiste associé et apportera un soutien spécifique à trois compagnies pour la saison 23/24 : la Cie de danse stéphanoise ALS, la Cie L’Harmonie Communale et la Cie Des Gentils.

Plus d’infos et billetterie sur cette page.

*Le Théâtre du Parc espère être conventionné danse à partir de 2024. Un dossier est en préparation. Cette labellisation viendrait compléter le fait que la salle est déjà Scène régionale Auvergne-Rhône-Alpes et Scène départementale Loire et qu’lele fait partie du réseau Loire en Scène. Patrice Melka précise que cette convention permettrait de valider une reconnaissance de la part de l’Etat du travail effectué par le Théâtre du Parc sur la jeune création et donnera quelques moyens complémentaires pour aller plus loin sur le travail lié à la danse.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne