Saint-Étienne
lundi 27 mai 2024
14:15
Soutenez IF

L’usine expérimentale d’HEF va créer 150 emplois à Saint-Etienne

0
5805 vues

Le leader ligérien mondial des traitements de surface va créer à Saint-Etienne une nouvelle activité, dans son domaine, afin de produire et roder pour ses autres sites un composant métallique destiné à la technologie « pile à hydrogène ». Pour cela, elle va racheter plus de 12 000 m2 de locaux industriels vides au sein de la copropriété Berthiez, à l’angle du boulevard Claude Verney-Carron et de la rue Barrouin. 150 emplois devraient être créés d’ici 2024.

La copropriété Berthiez, à l’angle du boulevard Claude Verney-Carron et de la rue Barrouin à Saint-Etienne. ©If Média/Xavier Alix.

Sa R&D est à deux pas. Et ce n’est évidemment pas un hasard, souligne Denis Chambe, dans son choix. L’adjoint municipal UDI en charge, entre autres, de l’économie avait une bonne nouvelle à annoncer en conférence de presse préalable au conseil municipal de Saint-Etienne. Lui, proche soutien de Gilles Artigues, que l’on n’avait pas encore vu, aux côtés du maire, dans cet exercice depuis l’éclatement de l’affaire du chantage à la vidéo intime et la première publication de Mediapart fin août. « Le rôle de la Ville au niveau de l’économie est de soutenir le développement de l’emploi », a rappelé l’élu. Et cela passe souvent, comme à la Métropole, par des facilités de terrain. D’autant plus dans un contexte de pénurie foncière pour l’activité économique, valable sur l’ensemble du territoire intercommunal. Voilà en tout cas un dossier bouclé sur ce point-là.

Denis Chambe a, en effet, annoncé la vente à HEF de plus de 12 000 m2 de locaux industriels à l’angle du boulevard Claude-Verney-Carron et de la rue Barrouin à prendre depuis des décennies. 12 682 m² ainsi que 67 lots de stationnement, pour être exact, pour une somme s’élevant à 5,6 M€ HT. « Cette valeur a donné lieu à un avis préalable conforme de la Direction de l’Immobilier de l’État », précise la Ville. « Et nous vendons un bâtiment rénové dans lequel nous avons consacré 4,2 M€ HT sur le dernier mandat », souligne l’adjoint. Les lieux appartenaient à la Ville « depuis environ 30 ans » au sein de cette « copropriété » dite Berthiez, du nom de son occupant original. L’entreprise productrice de machines-outils, aujourd’hui Starrag Berthiez (de repreneur en repreneur, elle appartient aujourd’hui au groupe suisse Starrag), qui travaille toujours à proximité, dans des locaux juste à côté du tènement acheté par HEF avec une cinquantaine de salariés.

Une usine expérimentale  

Ils auront, d’ici 2024, selon la délibération de vente votée lundi en conseil municipal jusqu’à 150 voisins supplémentaires employés sur une nouvelle activité créée par HEF. Nous espérons pouvoir développer davantage le sujet, à ce stade présenté par la seule municipalité, avec le groupe, sollicité cet après-midi et qui compte son siège à Andrézieux-Bouthéon. HEF, 274 M€ de chiffre d’affaires (CA, dont 80 % à l’export) en 2020-2021, emploie près de 3 200 collaborateurs dans le monde où l’ETI est présente dans 21 pays pour 85 sites de production. Le groupe est le leader ligérien mondial dans l’ingénierie de surface pour leur conférer des fonctionnalités multiples : traitements, revêtements, pièces mécaniques de frottement, connaissance et maîtrise des mécanismes de dégradation.

Sa R&D est depuis bientôt une quinzaine d’années implantée non loin de son nouveau site : 7 500 m², situés, eux dans la Fabrique 5000 à l’ex-Manufacture d’armes de Saint-Etienne, voisinant la Cité du Design. Un département qui compte de son côté une centaine de collaborateurs. D’autant plus pertinent que l’activité créée au sein de la copropriété Berthiez est liée au développement de la technologie des piles à hydrogène. Il s’agit donc d’une « usine expérimentale » visant à produire un composant métallique de contenants nécessitant des propriétés particulières. Elle doit servir de démonstrateur en vue d’être dupliquée sur les autres sites. Dans le bâtiment vendu par la municipalité l’imprimeur déjà en place via les deux sociétés – 123 IMPRIM et Morassuti – jusque là locataire de la Ville devrait, selon cette dernière, rester pour devenir celui d’HEF.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne