Saint-Étienne
vendredi 21 juin 2024
02:23
Soutenez IF

Marché de l’emploi : vers un ralentissement dans la Loire ?

0
924 vues

Au deuxième trimestre de cette année, l’emploi a diminué 0,3 % sur le département. Une baisse qui s’explique par une réduction du recours à l’intérim, mais qui serait l’un des premiers signes d’un ralentissement sur le marché de l’emploi…

©Image d’illustration.

La Loire se dirige-t-elle vers un ralentissement du marché de l’emploi ? C’est ce que révèle une enquête publiée par l’agence d’urbanisme de la région stéphanoise Epures, réalisée en partenariat avec Emplois Loire observatoire, le CCI, la CMA, l’Urssaf Rhône-Alpes, et l’UJM. Tout d’abord, l’étude note que l’emploi a poursuivi sa hausse en 2022 dans la Loire, après une année record en 2021 (+ 7 000 emplois). Ainsi, on y comptait 1 800 emplois privés supplémentaires pour atteindre plus de 199 000 emplois au total, soit une hausse de 0,9 %.

Un recul amorcé

Une progression certes, mais qui reste toutefois mois soutenue qu’à l’échelle régionale (+ 1,7 %) mais aussi nationale (+ 1,8 %). C’est logiquement que ces chiffres ont engendré une hausse des déclarations préalables à l’embauche (+ 11 %) dans le département en 2022, ainsi que des perspectives de recrutement marquées pour 2023, estimées à plus de 25 000 en fin d’année dernière. Néanmoins, les structures ligériennes peinent à recruter.

Vers une hausse du chômage ?

Ainsi, les secteurs les plus en tension en 2023 dans la Loire sont la santé et l’action sociale, les services scientifiques, techniques, administratifs et soutien, l’hébergement et restauration, la construction et enfin le commerce de détail. Pourtant, au 2e trimestre 2023, l’emploi sur le département a diminué de 0,3 % par rapport au 1er trimestre, s’expliquant par une baisse du recours à l’intérim. Sur un an, celui-ci a chuté de 9,4 %. L’étude pointe une baisse importante des offres d’emplois publiées chez Pôle emploi, à hauteur de – 20,5 %, sur cette période, tandis qu’en parallèle, la Banque de France anticipe une hausse du taux de chômage sur l’ensemble du pays en 2024 et 2025.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne