Saint-Étienne
jeudi 29 septembre 2022
12:11
Soutenez IF

Son recrutement pataugeait à Lyon, alors ReCom s’est implantée à Saint-Etienne

0
637 vues

Agence lyonnaise spécialisée dans la prospection commerciale externalisée au service aussi bien de PME que de grands groupes, ReCom compte 74 salariés. En pleine croissance, l’entreprise ne parvient plus suffisamment à recruter à Lyon pour étoffer ses équipes. Au point de se tourner du côté de Saint-Etienne et de carrément y créer une antenne où elle a trouvé les profils manquants…

Encore en mono activité sur la prospection commerciale, ReCom veut diversifier son offre à terme. Photo transmise par ReCom.

L’activité est présentée comme « pionnière ». « Beaucoup de dirigeants d’entreprises que nous rencontrons ne savent même pas que ça existe. Il faut dire que nous n’avons pas réellement de concurrents, même à Paris », assure à If Saint-Etienne Jean-Michel Berjaud, le fondateur de ReCom. C’est en 2013 que l’ancien directeur général du Lou Rugby (2006-2008), qui a, parallèlement par la suite travaillé, entre autres, comme dirigeant d’agences de conseil en développement durable et RSE puis de formation en management qualité et organisation pour le secteur de la santé, a lancé son entreprise (elle lui appartient toujours à 100 %) spécialisée dans la prospection BtoB externalisée. Les trois quarts de ses clients – 250 en moyenne chaque année et répartis sur toute la France mais plus nombreux en Auvergne-Rhône-Alpes – sont logiquement des TPE et PME.

Dont des Lyonnaises plutôt prestigieuses nommées Obiz, Implid, Efalia ou encore Allyan affichés en référence par ReCom aux côtés de start-up renommées : Wemaintain, Alphalyr, Simplon, Selssy, Qwiper, Facelift, Totem… Mais l’agence cite aussi des groupes nationaux et internationaux comme Norauto, Bigmat, Ricoh, Microsoft, Klee Group, Iron Mountain ou encore Grant Alexander. « Notre métier consiste à prospecter parmi les clients potentiels de nos propres clients à leur place, d’obtenir et fixer un rendez-vous pour les commerciaux. Ça s’arrête là, explique Jean-Michel Berjaud. Deux tiers des sociétés font, certes, appel à nous parce qu’ils n’ont pas les ressources pour démarcher. Mais il y a aussi tous ceux qui constatent que leurs commerciaux perdent du temps ou n’ont pas le temps de le faire. Ce qui permet de les concentrer sur les rendez-vous d’affaires, les négociations etc. »

Jean-Michel Berjaud, fondateur et dirigeant. Photo transmise par ReCom.

Des effectifs doublés en 2 ans

L’activité de l’agence monte en puissance : elle a plus que doublé ces effectifs en moins de 2 ans pour atteindre les 74 collaborateurs au 31 août dernier. Le chiffre d’affaires devrait, assure-t-elle, atteindre les 3,5 M€ en 2022, soit une progression de 60 % par rapport à 2021. Elle vise les 4,5 M€ pour 2023 et continue à recruter – principalement des développeurs d’affaires – à Lyon et désormais à Saint-Etienne où ReCom vient d’ouvrir une agence au sein de la Kosmoss House, un espace de coworking situé au 15 rue de la Presse, près de Geoffroy-Guichard. Quatre développeurs d’affaires et un chef de projets y ont déjà été recrutés. Ce n’était pas prévu il y a encore quelques mois. Sauf que « nous n’arrivons plus à trouver suffisamment de profils à Lyon. En revanche, on en trouve de plus en plus qui nous conviennent à Saint-Etienne mais les allers/retours induits étaient un obstacle à leur recrutement. Alors, nous ne sommes dits : « autant ouvrir carrément là-bas » ».

L’équipe de ReCom à Lyon. la moyenne d’âge est de 29 ans. Photo transmise par ReCom.

ReCom poursuit ce recrutement pour former une équipe stéphanoise de dix personnes d’ici la fin de l’année et atteindre un total de 90 salariés. Les néophytes sont les bienvenus, ReCom s’adresse aussi bien aux candidats ayant déjà une bonne expérience de développeurs d’affaires qu’à ceux ayant « besoin d’une remise à niveau » via une formation d’un mois hybride intégrant un stage immersif entre théorie et pratique. Ou même découvrant totalement le métier avec un parcours de 3 mois qui les verra intégrer « le bootcamp de la Rocket School au sein du Bel Air Camp de Villeurbanne avant d’effectuer une alternance chez ReCom pendant un an ». L’entreprise souhaite diversifier sa « mono activité » à terme autour de la formation, la data, la vente additionnelle ou l’implantation de CRM.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter