Saint-Étienne
jeudi 23 mai 2024
23:00
Soutenez IF

Combien touchent les salariés de la Loire ?

0
11919 vues

Dans la Loire, c’est la zone d’emploi de Saint-Etienne qui affiche le salaire moyen brut le plus élevé au premier trimestre 2023. En parallèle, on constate que le taux de chômage se stabilise, avec des disparités selon les territoires.

Salaire

2 509 euros bruts par mois. C’est le salaire moyen d’un Ligérien au premier trimestre 2023, selon l’Observatoire de l’économie publié par Epures*. Un chiffre en hausse de 1,9 % par rapport au trimestre précédent, mais qui reste toutefois inférieur au salaire moyen observé dans la région, ainsi qu’en France. Et sur le territoire, des disparités subsistent. Sans surprise, c’est toujours la zone d’emploi de Saint-Etienne qui affiche le salaire mensuel but le plus élevé (2 552 euros) , suivi par celle de Roanne (2 405 euros) et enfin par celle de la plaine du Forez (2 346 euros). Sur un an, c’est pourtant la zone d’emploi de la plaine du Forez qui affiche la progression la plus conséquente (+ 5,5%), suivie de près par celle de Saint-Etienne (+ 5,4 %), puis de celle de Roanne (+ 4,8%). Ces chiffres restent en deçà du salaire moyen brut français (2 876 euros) et régional ( 2 764 euros).

Des effectifs stables

Malgré une incertitude économique, les effectifs salariés se maintiennent dans le département, comme à l’échelle du pays et de la région. Au premier trimestre, ils se stabilisent à + 0,2 % (+ 310 postes). Sur un an, les effectifs ligériens affichent une hausse de 0,9 %. C’est la zone d’emploi de la plaine du Forez qui présente la plus forte progression sur cette même période (+ 1,3%), suivie par Saint-Etienne (+ 1%), puis Roanne (+ 0,7%). Ainsi, au premier trimestre, la Loire recense 203 350 salariés, dont 149 260 dans la zone stéphanoise. C’est dans le secteur du commerce que la hausse des effectifs est la plus marquée dans le département (+ 0,6%), suivi par l’industrie (+ 0,2%). Des gains d’emploi qui permettent de compenser la baisse dans la construction (- 0,5%).

Une bonne santé financière

Dans son observatoire, Epures rapporte que la santé financière des entreprises ligériennes se dégrade légèrement fin 2022, par rapport à leur score de 2021 (- 1,7 point). En revanche, elles sont en bonne santé comparativement aux niveaux régional (+ 3 points) et national (+ 4 points). La zone d’emploi de Saint-Etienne se démarque par sa part d’entreprises en bonne santé, celle de la plaine du Forez pour ses entreprises en bonne santé et en situation d’équilibre, celle de Roanne pour ses entreprises en situation d’équilibre et pour son déficit d’entreprises en bonne santé. Des résultats contrastés, selon les secteurs d’activités. La part des entreprises en situation équilibrée est plus importante dans la construction (65%), le commerce (61%) et l’industrie (59 %). Du côté des services, les sociétés sont à la fois en bonne santé (33 %) mais comptent aussi une grande part qui se dit vulnérable (20 %).

*Epures, l’Agence d’urbanisme de la région stéphanoise anime, pour le compte de ses partenaires, un observatoire de l’économie, restitué dans les dynamiques régionales et nationales.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne