L'actualité de Saint-Étienne et sa région

Montreynaud : là-haut sur la colline, la mutation du quartier programmée

0
1163 vues

Mardi 4 janvier, se tenait une réunion publique en visioconférence, initiée par la Ville de Saint-Étienne pour présenter son projet de réhabilitation du quartier de Montreynaud à ses habitants. Il y a été question de rénovations, de nouveaux équipements et de démolitions à venir, à hauteur de 51 millions d’euros. Les habitants ont pu poser leurs questions aux élus et réagir à ces annonces.

Montreynaud
51 millions d’euros seront investis pour réhabiliter le quartier. © Ville de Saint-Étienne

Si elle a d’ores et déjà été amorcée avec, notamment, la démolition de la tour et la barre d’immeuble situées rue Janequin il y a près d’un an, ou encore la création de douze pavillons rue Théo-Delsart au mois de septembre dernier, la mue de Montreynaud se poursuit. Mardi 4 janvier, la Ville de Saint-Étienne a organisé une réunion publique en visioconférence, afin d’exposer les prochaines étapes de cette transformation à ses habitants. Ils étaient une centaine à avoir répondu présent. Une réhabilitation qui s’inscrit dans le cadre de la convention pluriannuelle (2018-2030) signée par Gaël Perdriau et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), prévoyant une enveloppe de subventions de 220 millions d’euros. Cette somme vise à accélérer la mutation des quartiers Tarentaize-Beaubrun-Couriot, La Cotonne-Montferré, des quartiers sud-est et de Montreynaud.

Nous souhaitons, en plus de l’urbanisme, mener une action sociale pour que chacun puisse trouver une place dans la société

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne

51 millions d’euros de budget pour Montreynaud

Et le montant consacré à Montreynaud est pour le moins conséquent puisqu’il s’élève à 51 millions d’euros, dont 10 millions seront pris en charge par la municipalité, 20 millions par l’ANRU, 15 millions d’euros par les bailleurs et le reste par Saint-Étienne Métropole. « Montreynaud est une colline verdoyante que nous souhaitons préserver, a déclaré le maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau. Nous souhaitons, en plus de l’urbanisme, mener une action sociale pour que chacun puisse trouver une place dans la société ». Parmi les projets annoncés par la municipalité, quatre axes ont été retenus au niveau social : l’enfance et les loisirs (via des actions culturelles et de loisirs les mercredis et pendant les périodes de vacances scolaires), la jeunesse (avec un accompagnement des projets des jeunes et l’idée de favoriser leur insertion professionnelle), l’accompagnement des seniors (via des ateliers dédiés à la maîtrise de la langue française et des outils numériques, la mise en place d’une commission bien vieillir, un accueil davantage personnalisé) et enfin la participation citoyenne portée par un collectif d’habitants.

Gaël Perdriau lors de la réunion publique, entouré de Jean-Pierre Berger, adjoint à l’urbanisme au logement, et de Siham Labich, adjointe chargée notamment de la politique de la ville. © JT

A chaque fois que l’on réhabilite un logement, on améliore le confort mais aussi le pouvoir d’achat car cela entraîne une baisse des charges.

Jean-Pierre Berger, adjoint à l’urbanisme et au logement de la Ville de Saint-Etienne

Création de logements et démolition

Siham Labichadjointe chargée de la politique de la ville, de l’éducation populaire, élue du secteur, a ajouté qu’un cinquième axe serait développé autour des activités sportives liées notamment au football, à la boxe, le tennis, ou encore le basket. « Nous allons construire un nouvel équipement socioculturel éducatif et sportif, pour tous les habitants du quartier », a conclu l’élue. Côté urbanisme, Jean-Pierre Berger, adjoint chargé de l’urbanisme et du logement, a annoncé qu’en 2024, la pointe Kosma, qui abrite six logements, serait démolie, tout comme l’ex-école Elsa-Triolet, qui disparaîtra à l’horizon 2026, tandis que l’école Saint-Saëns sera rénovée. La nouvelle salle des fêtes Paganini verra le jour via la réhabilitation partielle de l’ancienne école maternelle. Des logements vont être réhabilités, et pour Jean-Pierre Berger, « à chaque fois que l’on réhabilite un logement, on améliore le confort mais aussi le pouvoir d’achat car cela entraîne une baisse des charges. Et à chaque fois, nous allons améliorer l’espace public .»

C’est très bien d’avoir des perspectives, mais les habitants ont des exigences légitimes sur leur cadre de vie immédiat.

Pierrick Courbon, élu d’opposition socialiste

L’opposition salue la concertation publique

Des débats avec les habitants qu’a salués le socialiste Pierrick Courbon. « Cela prouve bien l’utilité des réunions publiques ouvertes à tous et l’erreur d’organiser les réunions de conseils de quartier à huis clos. On voit qu’il y a une volonté de participer de la part des habitants qui sont souvent privés de parole. » L’élu ajoute néanmoins que de nombreux habitants étaient présents pour poser des questions concernant l’hyper proximité, en souhaitant qu’on leur apporte des réponses rapides car selon lui, les autres manières d’attirer l’attention utilisées par ces citoyens n’ont pas porté leurs fruits auparavant. Et d’ajouter « c’est très bien d’avoir des perspectives, mais les habitants ont des exigences légitimes sur leur cadre de vie immédiat. Il faut que l’action publique marche bien sur ses deux jambes, même si ces annonces sont positives et vont dans le bon sens. » Pierrick Courbon regrette également que le centre social en devenir ne soit pas associatif et soit sous un pilotage 100 % public.

Il y a un gros investissement fait sur ce quartier, ce n’est pas le cas pour tous

Olivier Longeon, élu d’opposition écologiste

Du côté des Verts, Olivier Longeon, conseiller municipal, élu d’opposition Europe Ecologie Les Verts à la Métropole et conseiller régional, a salué la somme allouée à Montreynaud. « Il y a un gros investissement fait sur ce quartier, ce n’est pas le cas pour tous. » Il a cependant regretté la mauvaise connexion au centre-ville en transports en commun et le fait que ce sujet n’ait pas été suffisamment évoqué lors de la réunion.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter