Saint-Étienne
lundi 15 août 2022
20:54
Soutenez IF

Plaine Achille : la piscine Raymond Sommet plonge dans les travaux

0
760 vues

Depuis le 25 juin et pour une durée de 20 mois, la piscine Raymond Sommet sera en travaux. Construite en 1977, la structure commence en effet à être vieillissante et surtout énergivore.

piscine raymond sommet
La piscine fermera totalement ses portes entre septembre et février. © JT

À 45 ans, la piscine Raymond Sommet a besoin d’un petit lifting. Ventilation, éclairage, vestiaires, étanchéité, etc., la plupart des travaux ne seront pas directement visibles par le public mais le feront indiscutablement gagner en confort. « Une partie de l’équipement arrivait en fin de vie, précise Philippe Monneret, responsable unité énergie à la Ville de Saint-Étienne. Cela fonctionnait, mais il était temps de tout changer car les pannes ou fuites arrivaient de plus en plus souvent. Or, pour faire une plus-value sur la partie énergétique, il fallait tout refaire ». Un chantier titanesque de 20 mois, qui vise une économie d’énergie de 20 %. Une grande partie des travaux consiste à refaire le chauffage de la structure, car les variations de la température de l’air devenaient trop importantes. « Le gros du boulot se fera dans la halle des bassins. Nous allons percer des gaines pour transférer les installations tout en ne pouvant pas directement traverser car il y a un bassin olympique en plein milieu. Il a fallu être inventif », poursuit-il. Un chantier dont le montant total devrait atteindre les deux millions d’euros.

Filtrer l’eau et chauffer l’air sont les postes de dépenses les plus élevés de la piscine. © JT

Une piscine gourmande en énergie

À l’heure actuelle, la piscine Raymond Sommet consomme beaucoup. Elle représente chaque année 3,6 millions de kWh, et 1,1 million de kWh en électricité. Baisser cette consommation de 20 % serait un réel gain pour la municipalité. « Cela représente de grosses économies pour la Ville, et au-delà de cela, la piscine en avait besoin, précise Brigitte Masson, adjointe au maire chargée des sports. Une piscine est un entretien qui coûte cher et c’est un équipement déficitaire, nous le savons. Sinon, il faudrait des entrées à 25 ou 30 euros ». Actuellement, la Ville dépense 5 millions d’euros pour la gestion de ses piscines, qui génèrent 1,5 millions d’euros de recette. « Mais le maire fait très attention à la pratique sportive des habitants et à l’apprentissage de la natation. Grâce à ces travaux, la chaleur ambiante sera constante, ainsi que la température des bassins ». D’autant que l’élue souligne qu’en raison du Covid, un retard de deux ans de l’apprentissage de la natation est constaté chez les plus jeunes.

Fermeture totale en septembre

Par ailleurs, un éclairage led va être installé sur l’ensemble de la structure, ce qui sera également source d’économies. Si, pour le moment, la piscine Raymond Sommet est partiellement fermée, une fermeture totale aura lieu entre le mois de septembre et de février. Pour le moment, seuls les bassins extérieurs sont accessibles au public 7 jours sur 7 (sauf jours fériés) et jusqu’au 28 août. À partir de février, les travaux se poursuivront sur site occupé.

C’est tout l’éclairage du bâtiment qui va être remplacé. © JT
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter