Saint-Étienne
mardi 6 décembre 2022
08:28
Soutenez IF

Opération Été Jeunes : des vacances utiles

0
1033 vues

Comme chaque année depuis 1994, le Département de la Loire organise son Opération Été Jeunes, qui permet aux 8-17 ans de découvrir de nombreuses activités sportives et culturelles. Entre le 11 juillet le 26 août, 532 jeunes ligériens profiteront de ce dispositif, qui entend aussi favoriser les échanges entre publics rural et urbain.

De nombreuses activités sont disponibles pour les jeunes, selon leurs préférences. © Département de la Loire

« Nous avons commencé cette opération en 1994, avec seulement 20 000 euros de budget, se souvient Georges Ziegler, président du Département de la Loire. Aujourd’hui, ce sont 263 000 euros qui y sont consacrés ». Car en près de trente ans, l’Opération Été Jeunes a pris de l’ampleur. Réalisée en partenariat avec le Comité départemental de la Prévention routière, la Fédération des MJC en Rhône-Alpes, la Ligue de l’Enseignement, la Fédération des centres sociaux, les Familles rurales Fédération de la Loire, et l’Union française des centres de vacances, elle permet d’organiser 38 stages cette année, soit 76 séjours et 152 journées d’activités. Pour cette édition 2022, prévue du 11 juillet au 26 août, ce sont 532 jeunes âgés de 8 à 17 ans qui vont profiter de ces séjours découverts à bas coût.

L’intérêt pour nous de ces animations autour de la jeunesse, est de donner l’envie de faire des choses aux jeunes, de leur apporter quelque chose qu’ils n’ont pas l’habitude de faire ou voir

Jean-Yves Bonnefoy, vice-président sport et jeunesse au Département

Donner l’envie

« L’intérêt pour nous de ces animations autour de la jeunesse, est de donner l’envie de faire des choses aux jeunes, de leur apporter quelque chose qu’ils n’ont pas l’habitude de faire ou voir, précise Jean-Yves Bonnefoy, vice-président sport et jeunesse au Département. Il y a notamment une vraie émulation autour des stages ASSE, une vraie attente. Si après, derrière, cela leur donne envie de pratiquer un peu plus les activités, on a tout gagné ». Parmi les activités proposées cette année sur l’ensemble du département, des nouveautés comme un stage autour des cultures urbaines, un autre consacré à la découverte du milieu du cinéma avec la réalisation d’un court-métrage, ou encore un stage dans les bois pour apprendre à construire un camp et à y vivre. Aucun ne coûte au-delà de 80 euros, pour quatre jours.

Guillaume Armagnat, co-directeur du réseau départemental des MJC de la Loire, Paul Corrieras, conseiller départemental délégué chargé de la Coordination de la politique jeunesse, Gaspard Michardière, directeur de la Prévention routière dans la région, Georges Ziegler, président du Département, et Jean-Yves Bonnefoy, vice-président sport et jeunesse. © JT

Se rencontrer

Pour Paul Corrieras, conseiller départemental délégué chargé de la Coordination de la politique jeunesse, cette opération « permet surtout aux jeunes de découvrir notre territoire, de construire des liens, d’apprendre à vivre ensemble même si les séjours ne durent que quatre jours. Ces jeunes vont pouvoir se rencontrer et découvrir d’autres réalités. » Le Département souhaite également favoriser les échanges entre milieux urbains et ruraux à travers ces initiatives. Et dans le cadre de cette opération, des stages de football ASSE sont organisés pour la somme de 40 euros par enfant, pour cinq jours. Les jeunes pourront découvrir le stade, la pratique à travers des entraînements et des matchs, et seront sensibilisés aux valeurs sportives.

Prévenir

Le Comité départemental de la Prévention routière, partenaire de l’opération, organise également une initiation mini-moto sur une demi-journée. Son objectif est de faire découvrir aux enfants de 8 à 10 ans les dangers que représentent ces véhicules, l’importance du respect de la sécurité et des autres, à l’aide d’une structure gonflables et de cinq mini-motos. « On vient apporter une dose de prévention à cette opération, lance Gaspard Michardière, directeur de la prévention routière dans la région. Cela va nous permettre de toucher près de 800 enfants dans la Loire. Et l’initiative est super bien reçue partout où nous allons. À cet âge, les enfants sont à l’écoute et cela va permettre de leur donner les bons gestes ».

La fête à Chalmazel

Enfin, lundi 11 juillet, le Festi’Jeunes sera organisé à Chalmazel. Une journée multi-activités organisée avec le collectif interfédéral et réservée aux structures jeunesses. Pas moins de 200 jeunes sont attendus. Chaque structure pratiquera trois activités parmi les 24 proposées. Il sera notamment possible de découvrir la boxe, l’escrime, le mini-golf, la course d’orientation, le yoga ou encore le hip hop.


Budget global : 263 000 euros

– 4 800 euros pour l’initiation à la mini-moto

– 103 000 euros pour les stages de football ASSE

– 147 200 euros pour les stages multi-activités

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter