Saint-Étienne
jeudi 8 décembre 2022
03:10
Soutenez IF

Astrée Software fête ses 10 ans en mettant sur le marché une solution sur abonnement

0
1221 vues

La croissance du concepteur et fournisseur ligérien de logiciels de gestion des ateliers industriels dont nous vous parlions déjà en mars 2021 ne se dément pas et même accélère. Astrée Software qui recrutera encore 35 personnes dans les mois à venir, a fêté ses 10 ans d’existence en lançant un nouveau produit sur abonnement. Astn’go doit assurer 50 % de sa croissance.

Astrée Software qui a développé un logiciel MES – Aquiweb – permettant une gestion multifonctions des ateliers industriels, en lance un second, sur abonnement : Astn’go. © Photo fournie par Astrée Software.

« Vingt nouvelles recrues seront affectées à un programme R&D qui fera date pour notre entreprise mais… je n’en dirais pas plus », nous avait alors lancé, en guise de teasing, Nicolas Stori. 18 mois ont passé et la loquacité est désormais de mise sur le nouveau produit. Nous avions rencontré le cocréateur et codirigeant, avec Pierre Jourdat et Didier Vially d’Astrée Software, en mars 2021 dans ses locaux du « green park » tertiaire de Saint-Étienne Métropole, Métrotech, pour brosser le portrait d’une entreprise en pleine expansion, seulement freinée par ses problématiques de recrutement. Astrée Software a mis au point il y a 11 ans puis développé un logiciel MES (Manufacturing execution system) – Aquiweb – qui permet une gestion multifonctions et digitalisée des ateliers de fabrication.

Si des solutions adaptées aux grands groupes existaient déjà depuis longtemps, ce n’était alors pas le cas des PME vers lesquelles l’entreprise ligérienne s’est tournée, permettant ainsi d’optimiser leur process et éliminer des défauts en temps réel. Relativement peu coûteux, simple d’utilisation, adaptable à des machines vieilles de 20, 30 ou 40 ans, Aquiweb a fait fureur. Au printemps 2021, 210 sites industriels l’utilisaient. Des dizaines d’autres se sont ajoutés depuis avec toujours de nombreuses PME (localement, Galaxie Pro et ses Boutique (s) du store, AB Packaging, Steriflow, Neyret, Cetih ou encore Tenneco, ex-Federal Mogul). Mais aussi de plus en plus de grandes entreprises ou groupes séduits par son agilité : Pierre Fabre, Bonduelle, Billard, Somfi, Safran, Terreal et Nexter et oui, encore « ce grand groupe pharmaceutique » dont Nicolas Stori ne révèlera toujours pas le nom. Idem, même en le cuisinant, pour ce « géant de l’agroalimentaire français ».

Plus de 100 embauches dans les 5 ans à venir

Dans ces conditions, le chiffre d’affaires a poursuivi sa progression : 4,1 M€ de chiffre d’affaires (CA) en 2020, 5,14 en 2021 et déjà + 42 % sur le 1er semestre 2022 par rapport aux six premiers mois de l’an passé. « L’année devrait s’achever globalement à + 30 ou même + 40 %, l’augmentation des commandes étant plus de trois fois supérieur à nos prévisions sur ce début d’année, précise Nicolas Stori. Nous avons continué à beaucoup recruter : nous sommes désormais 90 (contre une cinquantaine en mars 2021 !, Ndlr) et avons encore 35 postes ouverts sur cette fin d’année : ingénieurs en développement informatique, ui/ux designers (concepteurs d’interface, Ndlr), testeurs applicatifs, chefs de projet et commerciaux.» Selon les plans d’Astrée Software, les effectifs pourraient monter à environ 200 personnes d’ici 2027 pour 20 M€ de CA.   

Nicolas Stori et Pierre Jourdat, cofondateurs de l’entreprise avec Didier Vially, absent de cette photo datant de mars 2021. ©If Médias/Xavier Alix

Aussi, contigus aux 900 m2 déjà occupés à Métrotech, les 500 m2 supplémentaires créés et aménagés il y a quelques mois pour une somme un peu plus conséquente que prévue (550 000 €) ne sont pas de trop pour accueillir les nouvelles troupes. Il faudra peut-être trouver des locaux supplémentaires dès 2024 mais il y a de toute façon des disponibilités à Métrotech même. L’extension a été inaugurée jeudi dernier en même temps qu’Astrée fêtait ses 10 ans d’existence avec quelques mois de décalage, Covid oblige. L’occasion, aussi, d’officialiser le lancement du nouveau produit issu d’une R&D qui capte, à elle seule, plus de 30 % du CA annuel. Désormais sur le marché après avoir été testé sur plusieurs sites industriels, le nouveau logiciel d’Astrée, Astn’go, doit dès maintenant assurer 50 % de la croissance.

Du MES Saas sans engagement : « Une première mondiale »

Astn’go est sur abonnement : c’est le Netflix des logiciels MES Saas.

Nicolas Stori, co-fondateur et co-dirigeant d’Astrée Software

Quelle est la différence avec Aquiweb ? « Astn’go, c’est le Netflix des logiciels MES Saas, compare Nicolas Stori. Nous le proposons sans engagement, une première mondiale, sur abonnement. Il s’adresse précisément aux petites PME, voire TPE. Là où Aquiweb, personnalisable, peut coûter à une grosse PME entre 80 000 et 100 000 €, l’abonnement à Astn’go s’élève mensuellement à 139 € par machine connectée. L’entreprise peut passer commande via un site dédié où il définit précisément ce qu’il veut même si là, le logiciel n’est pas personnalisable. Nous proposons un essai gratuit de 30 jours. On est pas sur la même couverture fonctionnelle qu’Aquiweb, c’est plus simple et complémentaire : Astrée permet ainsi la digitalisation des ateliers de très petites structures. »

Il faudra encore attendre, en revanche, pour la mise à jour du projet de filiale commerciale à Chicago. L’implantation était espérée initialement pour 2020 puis, reportée à 2021, la persistance du Covid et l’évolution personnelle des collaborateurs susceptibles d’y être affectés a repoussé l’objectif de concrétisation du projet au second semestre 2023.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter