Saint-Étienne
lundi 15 juillet 2024
22:34
Soutenez IF

Casino : les jeux sont faits

0
9326 vues

Après une réunion entre la direction, une délégation du consortium de repreneurs et l’intersyndicale, programmée à 15 heures 30 mardi 19 décembre, l’annonce est tombée et avec elle la crainte des syndicats s’est confirmée.

Hier, la direction a confirmé la cession de 313 magasins aux syndicats. ©JT/ If Media

Sans surprise donc, la cession de 313 magasins à Auchan et Intermarché a été confirmée aux différents représentants syndicaux lors de la réunion du mardi 19 décembre qui a commencé à 15 heures 30 pour se terminer dans la soirée. En revanche, toujours aucune information concernant le devenir du siège social stéphanois…

Un PSE à venir ?

Dans un communiqué de presse transmis aux rédactions, l’intersyndicale précise que « la répartition des magasins entre Intermarché et Auchan ne nous a pas été communiquée. Les cessions des magasins devraient s’étaler entre avril et juin 2024 ». Pour rappel, cela concerne 241 supermarchés, 65 hypermarchés, 3 drives, 1 Spar et 3 Leader Price. Le communiqué pointe que le processus de vente est relancé pour l’entreprise Codim, filiale du groupe en Corse. « Au niveau des sièges, malgré nos demandes persistantes, l’impact sur l’emploi n’a pas été précisé. La direction nous dit être en cours d’évaluation ». Une source proche du dossier, qui souhaite garder l’anonymat, évoque un futur Plan de sauvegarde de l’emploi au siège, qui menacerait 1 000 postes au total. Pour autant, les syndicats n’en ont, pour l’heure, pas eu écho.

Plainte contre Naouri

En parallèle, Le Monde révèle que des héritiers de Geoffroy Guichard se sont associés à une plainte déposée au mois de février par Xavier Kemlin, arrière-petit-fils du fondateur du groupe. En 2018, ce dernier déposait plainte pour « abus de biens sociaux » contre Jean-Charles Naouri, puis une seconde un an plus tard, contre X cette fois, pour « escroquerie au jugement ». A travers cette initiative, les six nouveaux signataires espèrent le lancement d’une enquête financière. Une prochaine réunion, qui nous a été confirmée par la communication du groupe, aura lieu le 4 janvier prochain, sans savoir, pour l’heure, où elle se déroulera. Elle devrait permettre d’établir un calendrier social des échéances à venir. Les mobilisations des entrepôts Easydis vendredi 22 et des magasins samedi 23 sont maintenues.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne