Saint-Étienne
dimanche 23 juin 2024
09:30
Soutenez IF

NS-Made : créer des meubles qui envoient du bois

0
4017 vues

Fin 2022, Nicolas Scholz a plaqué une carrière confortable de commercial, pour enfin vivre de sa passion. En créant NS-Made, il a choisi de proposer à sa clientèle un mobilier design, mais qui soit durable et élaboré en circuit court.

Nicolas Scholz a lancé NS-Made en décembre 2022. ©JT/ If Saint-Etienne.

« J’ai travaillé dix ans dans l’IT. J’étais commercial, explique Nicolas Scholz. Je m’amusais, je gagnais bien ma vie. Mais globalement, j’avais fait le tour de ce métier et il y avait une perte de sens sur la fin. » En parallèle, cela fait sept ans que le commercial occupe son temps libre en créant des meubles, par pur plaisir de travailler le bois et le métal. « Je travaillais dans un monde immatériel et j’avais besoin de créer des choses qui soient palpables. » Et il y a deux ans, il décide que cette passion deviendra sa nouvelle vie professionnelle et crée NS-Made.

L’acier et le bois dans les veines

C’est un grand-père maternel ébéniste qui lui a donné la fibre du bois, et un grand-père paternel plombier qui lui a appris à souder. C’est donc tout naturellement qu’il travaille et prend plaisir à mêler l’acier et le bois, pour proposer des créations uniques. « Longtemps, et je crois que c’est parfois encore un peu le cas, j’ai combattu le syndrome de l’imposteur comme je n’ai pas de formation d’ébéniste… jusqu’à me dire : « pourquoi pas » ? J’ai appris que la vie pouvait être plus courte que prévu, il faut en profiter. »

Il a donc mûri le projet pendant deux ans, et son côté commercial lui a été très utile pour l’aspect cartésien nécessaire à une création d’entreprise. L’installation de son atelier à Saint-Cyprien n’a pas nécessité un investissement trop important puisque sa passion prenait déjà beaucoup de place et que Nicolas Scholz était déjà bien équipé.

Nicolas Scholz se refuse au maximum à créer pour, ensuite, essayer de vendre. Son idée est justement d’être dans une démarche inverse. ©JT/ If Saint-Etienne.

L’importance des circuits courts

« Le mélange des deux matériaux a l’air de plaire. Je me suis rendu compte que les ébénistes et les ferronniers n’aimaient pas forcément le métier de l’autre. Or, par défaut, je pense quasiment l’ensemble de mes projets avec les deux matières et je pense que là, mon absence de formation m’aide puisqu’elle ne m’a pas limité. » L’artisan est également très attaché aux circuits courts et à réduire l’impact écologique de ses créations au maximum.

De fait, il se refuse au maximum à créer des meubles pour, ensuite, essayer de les vendre. Il s’agit plutôt de faire du sur-mesure, pensé avec ses clients. « Sur certains objets que les gens aiment bien, pourquoi pas créer de petites séries, mais pas plus. » Aussi, l’ensemble de ses partenaires se trouvent dans la Loire et chaque bois qu’il achète doit être labellisé FSC et PEFC, soit issu d’une gestion forestière durable. « L’idée, c’est de réintroduire un meuble durable, qui soit plutôt intemporel bien qu’atypique. »

Particuliers et professionnels

Si les clients souhaitent que le meuble soit peint, Nicolas Scholz leur propose une peinture classique, ou une alternative écologique via le thermolaquage, qu’il sous-traite à une entreprise locale. L’entrepreneur s’est d’ailleurs formé à la CAO (Conception assistée par ordinateur) pour être en mesure de montrer des projections très fidèles à ses acheteurs. « J’ai un esprit créatif et j’adore la page blanche, sortir de ma zone de confort, c’est ce qui me rend le plus heureux. Tout est fait de la conception à la réalisation et à la fin, j’adore voir le sourire des gens qui voient leur meuble ».

Chaque meuble dispose d’une plaque en métal avec le logo de l’entreprise, la signature de l’artisan, et, s’il le souhaite, le nom du client. Depuis son installation, NS-Made regroupe une clientèle de particuliers, mais aussi de professionnels, notamment dans la restauration.

Au premier plan, un meuble TV, avec des espaces pour une platine ainsi que des vinyles, puis une étagère et bureau au second plan. ©JT/ If Saint-Etienne.
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne