Saint-Étienne
mercredi 12 juin 2024
19:58
Soutenez IF

Quartz : l’immeuble hybride qui investit la rue de la Montat

0
3472 vues

C’est un nouveau programme immobilier qui verra le jour à Saint-Etienne à la fin de l’année 2024. Baptisé Quartz, il mêlera bureaux et logements, le tout avec des matériaux biosourcés et au cœur d’un quartier en mutation.

La livraison est prévue pour la fin de l’année 2024. © CIFV

C’est une visite de mi-chantier qui se tenait ce mardi 27 juin, au 58 rue de la Montat à Saint-Etienne. Élus, promoteurs, et aménageurs, s’étaient donnés rendez-vous pour découvrir l’avancée du chantier du programme immobilier Quartz. Un projet qui se divise en deux parties, l’une dédiée aux bureaux, et la seconde aux logements. « C’est une opération emblématique sur Saint-Etienne, a précisé Julien Corriaux, directeur opérationnel chez Forézienne de promotion, filiale de la Compagnie immobilière CIFV. Déjà, parce qu’il s’agira d’un immeuble de grande hauteur ». En effet, le Quartz prendra place sur 11 étages, dont 9 seront dédiés au logement, en accès à la propriété. Au total, cela représente 37 appartements, du T2 au T4, de 50 à 85 mètres carrés, dotés de balcons à double exposition. Un rez-de-chaussée privatif végétalisé sera accessible aux occupants des logements comme des bureaux. Car ici, il sera aussi question de bureaux.

1 850 mètres carrés de surface

Et le bien-être des futurs salariés a été pris en compte. « Le bâtiment se compose de deux ossatures, poursuit Julien Corriaux. Cela nous permet de créer des coursives pour que les gens à l’intérieur des bureaux puissent sortir facilement à l’extérieur ». Les deux étages et 1 850 mètres carrés dédiés aux bureaux accueilleront Bâtir et Loger, également filiale de la Compagnie immobilière CIFV, une fois le chantier livré, à la fin de l’année 2024. Les salariés intégreront ainsi un bâtiment bas carbone, conçus avec des matériaux biosourcés, et réalisé par des entreprises issues du bassin stéphanois. Le promoteur met en avant la proximité du tram, des écoles, et des commerces, autour de ce nouveau complexe hybride. Une future réalisation dont se félicitent les élus. Parmi eux, Jean-Pierre Berger, adjoint à l’urbanisme : « Nous avons fait le choix d’urbaniser cette rue de la Montat pour qu’enfin, on dise que Monthieu est un quartier de Saint-Etienne ». Le montant total des travaux s’élève à environ 7 400 000 euros hors taxe.

Élus, promoteurs, et aménageurs, étaient venus découvrir l’avancée du chantier. © JT/ If Saint-Etienne.
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne