Saint-Étienne
mercredi 29 mai 2024
03:42
Soutenez IF

Dear Travel, invitation au voyage

0
5537 vues

Au printemps 2023, Benjamin Chervier et Manon de Barros ont créé Dear Travel, un projet qu’ils ont commencé à mûrir lors d’un voyage en Amérique du sud. Leur idée ? Mettre au point des séjours sur-mesure et uniques pour leur clientèle.

Benjamin Chervier et Manon de Barros.

En 2017, Manon de Barros et Benjamin Chervier ne se connaissent pas. Lui, Stéphanois, a commencé une carrière dans le commerce, et elle, Montluçonnaise, vient de terminer ses études de tourisme consacrées à la conception de voyages. Pourtant, ils choisissent tous deux de partir pour la Nouvelle-Zélande, à un jour d’intervalle. Ils restent un an sur place et, tandis que chacun s’accordent des vacances aux Fidji, leurs chemins se croisent. « On s’est rendu compte en discutant que l’on aurait pu se rencontrer plein de fois en Nouvelle-Zélande et que nous y avions quasiment fait le même parcours », se souvient Benjamin Chervier. C’est donc ensemble qu’ils rentrent en France à la fin de l’année 2018. Mais tous deux ont la bougeotte et repartent six mois à travers l’Asie du sud-est, avant de regagner la France et de s’installer à Saint-Etienne.

Voyage, voyage…

Le Covid vient les freiner dans leur envie d’ailleurs, mais au début de l’année 2022, le couple finit par repartir à travers l’Amérique centrale et l’Amérique du sud pendant plus d’un an. « Pendant ce voyage, l’idée de Dear Travel a commencé à germer, explique son co-fondateur. On a donc accéléré les choses dès notre retour ». Avec deux profils de globe trotteurs, une spécialiste du tourisme et un du commerce, ils créent donc Dear Travel au mois d’avril. N’y voyez pas une agence de voyages classique, mais plutôt une offre de travel planners. Ainsi, si vous avez envie de découvrir le Pérou sans Tour operator, mais que l’ampleur de la tâche vous décourage, ils s’occupent de tout. Transports, bons plans, visites, restaurants à découvrir, bonnes adresses, etc. « L’idée est de proposer une alternative aux agences. En amont, nous définissons ensemble l’envie de nos clients, en termes de budget, de destination, de façon de voyager, et nous les accompagnons ».

« L’idée est que, même si vous avez les mêmes goûts que votre voisin, vous ne fassiez pas le même voyage que lui »

Benjamin Chervier, co-fondateur de Dear Travel.

Gens du voyage

Une manière de se délester de cette charge mentale, moyennant différents tarifs au forfait, selon le degré d’accompagnement. Le prix est également calculé en fonction du nombre de voyageurs et par semaine. Pour la formule Sérénité, la plus poussée, comptez 510 euros pour deux personnes sur deux semaines. Un tarif appliqué à – 50 % pour les enfants de moins de 12 ans. En échange, les travel planners vous fournissent les liens via lesquels vous n’aurez plus qu’à réserver en votre nom. Pour le moment, Benjamin Chervier et Manon de Barros travaillent depuis leur domicile. « Nous créons un carnet de voyage accessible sur le smartphone de nos clients et qui les accompagne avant, pendant et après le voyage. Ils y trouvent leur itinéraire, leurs réservations, la présentation des lieux visités, une liste des choses à faire avant de partir, etc.  ». Par ailleurs, le couple a choisi d’axer son offre sur une forme de voyage responsable.

Respecter les populations

« Sur place, nous mettons en avant les populations locales. Pour une visite guidée, nous allons trouver une personne indépendante, qui n’est pas exploitée, ou qui ne dépend pas de grands groupes internationaux. Nous travaillons avec des gens qui ont des valeurs communes des nôtres, qui soutiennent les personnes dans le besoin ou mènent des initiatives en faveur des femmes, etc. C’est aussi une manière de transmettre notre vision du voyage ». Dear Travel propose de vous accompagner dans plus de 120 pays, en partant toujours d’une feuille blanche. « L’idée est que, même si vous avez les mêmes goûts que votre voisin, vous ne fassiez pas le même voyage que lui ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne