Saint-Étienne
dimanche 21 juillet 2024
08:44
Soutenez IF

Village by CA, terre de jeunes pousses

0
2336 vues

Créé il y a six ans, le Village by CA est l’accélérateur de start-up du Crédit agricole Loire Haute-Loire. A l’automne, il lançait son 17e appel à candidatures, pour continuer sa participation à la croissance des jeunes pousses du territoire…

En 2020, le Village possession de nouveaux locaux au sein de la Grande Usine Créative pour doubler sa surface. ©DR

C’est un village qui s’est agrandi en six ans… En 2017, le Crédit agricole Loire Haute-Loire lançait le Village by CA, son accélérateur de start-up. Installé dans le quartier créatif sur un plateau de 600 mètres carrés, il a depuis doublé sa surface en s’installant dans de nouveaux locaux au sein de la Grande Usine Créative. Actuellement, le maire du Village by CA, Christophe Balichard, se prépare à accueillir sa 17e promotion. L’occasion de regarder dans le rétro et de tirer le bilan des six années écoulées, et des 44 start-up accompagnées…

Un acteur post incubation

« Quand on prend du recul, on constate qu’il y a eu un développement croissant du Village by CA, constate le maire. Il s’exprime à travers plusieurs indicateurs. Le nombre de start-up a été croissant, ainsi que le nombre d’entreprises partenaires ». Ici, le choix a été fait de se positionner sur l’accélération des start-up, davantage que sur l’incubation. Selon Christophe Balichard, cela répondait à un réel besoin sur le territoire, d’avoir une structure qui soit transverse sur trois sujets : l’accompagnement vers la levée de fonds, booster son business et le développement à l’international si nécessaire.

« Le bilan est donc positif et encourageant, pour autant, cela ne veut pas dire que l’on peut se reposer sur nos lauriers. Notre programme évolue, car nous sommes dans un écosystème avec des besoins émergents, et avec un contexte qui bouge aussi ». Le maire donne pour exemple France 2030, ou encore la transition énergétique et environnementale, qui doivent être prises en compte par les jeunes créateurs.

Un start-up manager depuis septembre

Pour cette 17e promotion à venir, le comité du Village by CA a reçu davantage de candidatures que les années précédentes. « Ensuite, nous avons un rôle de calibrage. Il consiste surtout à vérifier que le programme que l’on propose soit en cohérence avec la start-up. Nous avons rencontré une quinzaine de structures, et environ huit se sont montrées intéressées. Elles sont quatre ou cinq à être présentées au comité ».

Et depuis le mois de septembre, Nathan Canetto, auparavant alternant au sein de la structure, a rejoint les rangs du Village by CA en tant que salarié. « Précédemment, j’étais celui qui animait les séances dans les phases d’accompagnement, lui avait un rôle plus second. Nous avons un peu inversé les rôles désormais ». Avec un taux de survie de 80 %, le maire n’est toujours pas pleinement satisfait.

Un lieu d’hybridation

Et le maire y a vu une capacité de ces start-up à s’adapter. « J’ai le souvenir d’une structure qui allait recruter deux à trois commerciaux avant le Covid, qui a rendu le projet impossible. Le créateur a donc réinvesti pour booster le volet digital de ses offres ». Un changement de stratégie qui a ensuite été pérenne. Pour lui, cela a, en un sens, eu un effet boost sur ces entreprises qui sont en train de se construire et n’avaient pas toute une organisation à reprendre.

Désormais tourné vers l’avenir, le maire pointe l’évolution du Village by CA. « On était un acteur de l’écosystème de l’innovation, nous sommes devenus un lieu d’hybridation. Aujourd’hui, l’Enise installe ses étudiants entrepreneurs dans le Village et on sent tout de suite la richesse de cette démarche ». Parmi les 28 start-up du Village, on trouve notamment La Fabrique à Poudre, Gr.App ou encore Angel Corp. Une ville en devenir.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne