Saint-Étienne
mercredi 24 juillet 2024
14:01
Soutenez IF

Dans la Loire, les archives bien conservées

0
2249 vues

Après une extension inaugurée en 2019, le bâtiment des archives départementales de la Loire vient d’achever sa mue. L’établissement a bénéficié d’une rénovation énergétique entamée en 2021, ainsi que de la création d’une nouvelle entrée principale. Une opération qui a nécessité 4,8 millions d’euros, pour faire faire un bon dans le temps à ce bâtiment de 1987…

Archives
©JT/ If Saint-Etienne.

« L’ancienne façade ressemblait plus à une boucherie charcuterie », s’est amusé Alain Morgat, directeur des Archives départementales de la Loire. Nombreux sont les Stéphanois qui se souviennent effectivement de ce grand bâtiment blanc et rouge, érigé en 1987. Il est vrai que le style était daté et les grands espaces vitrés n’étaient pas sans conséquence pour les archives en elle-même et leur personnel. « L’été, la salle de lecture était surchauffée », explique le directeur. Ainsi, bien que la réfection de l’entrée la rende plus identifiable depuis l’extérieur, c’est le changement de façade qui reste le plus impressionnant. L’ancienne a été remplacée pour une meilleure isolation.

50 km d’archives

Il en avait été de même pour la création de l’extension créée en 2019, lors de la première phase des travaux. Par ailleurs, sur cette seconde phase, ce sont toutes les menuiseries et verreries qui ont été reprises, une gestion thermique centralisée qui a été mise en place, ou encore l’étanchéité des toits terrasses qui a été refaite. C’est donc l’achèvement d’un chantier entamé en 2017 et qui a notamment permis un gain de conservation de 12 km d’archives linéaires, en plus des 38 km dont s’occupent déjà les agents. « Avec la contrainte que les archives nécessitent une température autour de 20 degrés et un taux d’humidité de 50 % », précise Alain Morgat. Un contrôle de la température et de l’hydrométrie grandement facilité par cette rénovation. Mais cela va aussi permettre aux archives de s’ouvrir encore plus sur l’extérieur.

L’exposition « Les archives sortent de l’ombre » est disponible jusqu’au 23 mai. ©JT/ If Saint-Etienne.

Piem aux Archives

« Grâce à ces espaces rénovés, nous allons pouvoir organiser plus de choses, cela va accroître notre offre, assure le directeur. Cette extension et cette rénovation nous permettent d’assurer au mieux nos missions, dans de meilleures conditions ». A cette occasion, Alain Morgat et Georges Ziegler, président du Département, ont annoncé l’acquisition imminente des œuvres du célèbre dessinateur de presse Piem, grâce au don de son fils. « Nous nous sommes demandé comment faire pour que ces dessins puissent être un cadeau, soyons fous, pour l’humanité entière ».

Les Archives sortent de l’ombre

Car au-delà de la consultation physique, force est de constater que les consultations en ligne ont le vent en poupe avec un ratio d’une consultation sur place pour 250 sur le Web. A noter que jusqu’au 23 mai, l’exposition « Les Archives sortent de l’ombre » sera l’occasion de découvrir leur rôle, leurs métiers, mais aussi « qu’elles ne sont pas réservées à une élite mais ouvertes à tous », pointe Alain Morgat. Au total, un investissement de 4,8 millions d’euros aura été nécessaire pour la réalisation des travaux, dont une subvention de 147 944 euros de la Drac, ainsi qu’une Dotation de soutien à l’investissement des départements (DSIS) dans le cadre du plan de relance de l’Etat de 2 808 837 euros. Rappelons que les Archives sont une compétence patrimoniale obligatoire, à laquelle 1,67 million d’euros de dépenses (hors reste à réaliser) a été affecté en 2023 dans la Loire.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne