Saint-Étienne
samedi 13 avril 2024
20:09
Soutenez IF

Le 16 mars, « J’aime la Loire propre » et même un peu plus que ça

0
1278 vues

Une nouvelle édition de « J’aime la Loire propre » se tiendra le samedi 16 mars. Déclinée dans notre département depuis près de 15 ans, cette opération nationale participative de nettoyage de printemps est chapeautée par les fédérations de chasse, de pêche et de randonneurs. Parfois en association avec des municipalités, voire des intercommunalités. Depuis 4 ans, elle s’inscrit dans une initiative plus large : J’aime la Nature propre sur l’ensemble de l’Hexagone. Et selon cette dernière, notre département s’y montre particulièrement actif…

1 700 bénévoles et 170 m3 de déchets récupérés en 2023 (ici à Saint-Just-Saint-Rambert) sur tout le département. ©Ville de Saint-Just-Saint-Rambert

« J’aime la Loire propre », 14e. Du nord au sud du département, la vaste opération fait appel depuis des années aux bonnes volontés citoyennes pour un vaste nettoyage de printemps, ceux des déchets squattant improprement la campagne, la nature ou les abords de nos villes. Elle est organisée avec le concours officiel de nombreuses municipalités, voire des intercommunalités – respectivement 28 et 3 cette année – à l’initiative conjointe des fédérations départementales des chasseurs (FDC 42), des pêcheurs (Fédération de Pêche de la Loire) et des randonneurs (FFRandonnée Loire). Chacune mobilisant des structures locales affiliées. Mais l’opération s’intègre désormais dans le dispositif national « J’aime la Nature propre » portée par la fédération nationale des chasseurs qui, elle, s’étale du vendredi 15 au dimanche 17 mars. L’opération ne s’arrête d’ailleurs pas qu’aux bords du fleuve Loire, ni même à ses affluents.

Est-ce en raison de l’ancrage de l’événement sur notre département ? En tout cas, si on se fie aux 76 points de collecte/lieux de rendez-vous officiellement recensés ce 28 février par le site spécifique à l’événement (des renseignements pratiques sont à y retrouver), la Loire peut être considérée comme le 4e le plus actif de France sur plus de 90 qui participent à l’événement « J’aime la Nature propre ». Certes, franchement derrière un trio nordiste (147 dans le Pas-de-Calais, 95 dans la Somme, 79 dans le Nord), en revanche loin devant le 5e (l’Oise, 63). Si dans notre département, une très grande partie des points de collecte sont foréziens (et notamment dans les monts du Forez), le Pays de Charlieu-Belmont ainsi que les agglomérations roannaise et stéphanoise (via l’Ondaine, la couronne stéphanoise et la vallée du Gier) ont aussi les leurs en périphérie de zones très urbanisées. « Auparavant, les lieux de collecte se tenaient aux abords des cours d’eau, l’opération s’étend désormais à l’ensemble du département de la Loire », précise d’ailleurs FFRandonnée Loire.  

Le bilan de J’aime la Loire propre en hausse continue

A ce stade donc, 76 points de collecte/lieux de rendez-vous contre… 42 en 2023. L’an passé, l’opération avait mobilisé plus de 1 700 bénévoles pour 170 m3 de déchets. C’était respectivement 400 et 100, 10 ans plus tôt… Dans leur écrasante majorité, les rendez-vous seront donnés le samedi 16 mars à 8 h 30 (sur les points de ralliement indiqués). Si vous tenez néanmoins à participer à l’initiative sur les bords du fleuve Loire, au sud du département, non loin de Saint-Etienne, les municipalités d’Andrézieux-Bouthéon et de Saint-Just-Saint-Rambert, impliquées directement depuis des années invitent à rejoindre leurs collectes respectives. Pour la première citée, c’est en fait le point d’orgue de son mois du « Nettoyage citoyen » lancé le 1er mars.

Gants et sacs poubelle sont mis à disposition des habitants à l’accueil de la mairie et une benne installée aux abords du CABL (Complexe d’animation des bords de Loire) pour le dépôt des déchets. « La propreté est l’affaire de tous. Si au quotidien, les services municipaux travaillent pour assurer l’entretien des espaces publics d’Andrézieux-Bouthéon, chacun peut agir pour préserver la qualité de son cadre de vie. Fortement engagée sur le thème de l’éco-citoyenneté, la Ville d’Andrézieux-Bouthéon en appelle à la mobilisation de toutes les bonnes volontés », argue la municipalité. Samedi 16 mars donc, le chantier de nettoyage se portera plus spécifiquement sur les bords de Loire dans le cadre de l’opération « J’aime la Loire propre ». Cela sur inscription* tant l’événement attire déjà la foule. En 2023, 405 bénévoles avaient pris part à cette initiative éco-citoyenne et ramassé 6 m3 de déchets.

Sans inscription à Saint-Just-Saint-Rambert

Côté Saint-Just-Saint-Rambert*, la municipalité invite la population à rejoindre l’initiative portée par les chasseurs et les pêcheurs (ici le Gardon forézien) le samedi 16 mars. La matinée sera réservée au nettoyage des bords de Loire sur les deux rives du fleuve mais aussi de son affluent venu de Saint-Etienne, le Furan. « Au-delà de son objectif environnemental et pédagogique, cette action écocitoyenne vise aussi à favoriser les échanges entre usagers de la nature, au sein du monde rural, pour mieux vivre la nature ensemble », souligne la mairie pomtrambertoise. Celle-ci relayant aussi les propos du président de la Fédération des Chasseurs de la Loire, Gérard Aubret : « Toutes les personnes sensibles à l’environnement ou encore aux questions relatives à la pollution doivent rejoindre les chasseurs pour participer à cette expérience utile et conviviale. » 90 personnes avaient participé à l’opération à Saint-Just-Saint-Rambert en 2023.

* Pour Andrézieux-Bouthéon, le rendez-vous est donné samedi 16 mars dès 8 h 30 devant le CABL, rue des Garennes. Gants et sacs seront distribués sur place aux participants. Une collation offerte par la Ville d’Andrézieux-Bouthéon clôturera la matinée. Inscription requise par mail : evenementiel@andrezieux-boutheon.com ou au 04 77 55 81 92.

* Pour Saint-Just-Saint-Rambert, le rendez-vous est donné samedi 16 mars dès 8 h 30 sous le pont Alligier, côté Saint-Rambert. Pas d’inscriptions requises. Il faut venir gantés et munis de leurs bottes. « Un café sera offert afin d’aborder avec énergie le ramassage, dans une ambiance chaleureuse et bienveillante ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne